Alsace

Merci de partager
0
fb-share-icon0
Tweet 168
Pin Share168

Vous réfléchissez à partir en Alsace pour vos vacances et vous ne savez pas ce qu’il est important de visiter, voici toute une liste de petite chose à faire pour vous occuper. 

Même si la région est d’assez petite taille, elle est riche en monuments historiques, il ne faut pas oublier non plus la route des vins, la plaine du Ried, les montagnes vosgiennes…

A la frontière de l’Allemagne et de la suisse. Les villes à voir Strasbourg, colmar, mulhouse, Ribeauvillé…

Bas-Rhin (67)

Visiter le château du lichtenberg et ses différentes manifestations

Baladez-vous au travers les siècles dans cette forteresse, debout depuis le XIIIe siècle, il vous propose différentes manifestations, la chasse aux oeufs, fête médiévale, halloween, expostions, ateliers… Situé à 400 m d’altitude, dans le parc naturel régional des vosges du Nord. Il a été témoin de tous les bouleversements traversés par l’Alsace. On parvient au château après avoir passé glaciers, escarpes, contrescarpes, corps de garde et long couloir voûté avec anciens emplacements de herse.

Petit + : chateaudelichtenberg.com

Visiter le fort de Schoenenbourg pour se remémorer la seconde Guerre mondiale

 

Achevé en 1935, Le fort de Schoenenbourg, vous garderez en mémoire une visite inoubliable  le long de galeries longues de 3 km à 30 m sous terre pour comprendre le fonctionnement d’un grand ouvrage de la ligne Maginot. Situé entre Haguenau et Wissembourg, il pouvait accueillir jusqu’à 630 hommes. 

Il a été réabilité en 1982 et est maintenant ouvert au public, il est possible de voir toutes les installations d’origine encore en place. La visite dure environ 2h avec une température de 13°C. Vous y verrez le casernement dans lequel sont installés les dortoirs, la cuisine, l’infirmerie…

Petit + : dans les journées désespérées de juin 1940, c’est le site qui reçut le plus d’obus allemands. lignemaginot.com

Voir un spectacle au royal palace à Kirrwiller

 

Depuis 1980, la scène du royal palace à Kirrwiller en Alsace, à 30 minutes de Strasbourg, accueille chaque année les plus grands artistes de Music-Hall du monde entier. 

Situé dans un petit village de 685 habitants, il n’a rien a envié au Moulin Rouge ou au Crazy Horse. Il reçoit plus de 20000 spectateurs toute l’année, parfois venus de très loin… Il possède son propre ballet, ses musiciens, et de grands cuisiniers afin d’offrir aux spectateurs des soirée inoubliable. 

Sur place, outre la salle de spectacle, le public est accueilli dans deux restaurants, avec dîners dansants, le majestic peut accueillir jusqu’à 800 couverts, le versailles 150 couverts.

Petit + : royal-palace.com / réservation conseillée minimum 1 mois avant.

 

 

STRASBOURG

Rester en admiration devant la cathédrale Notre-Dame, un véritable chef d’oeuvre

Avec sa flèche culminant à 142 mètres, la cathédrale et sa robe en dentelle de grès rose des Vosges, dominent toute la plaine d’alsace. Il a fallut 3 siècles pour l’achever. Vous admirerez sa rosace de 14 mètres de diamètre.

La crypte, le choeur, le croisillon nord, le premier niveau du croisillon sud, la double arcade de l’entrée de la chapelle Saint-André ainsi que la chapelle du même non sont construits dans le style roman. Les vitraux du transept nord et sud ainsi que ceux du bas-côté nord sont de la même époque.

Aller se détendre dans un winstub, et déguster une généreuse choucroute

Cette appellation est donnée au type de Bar-restaurant à vin traditionnel spécifique de l’Alsace. Les winstubs sont des lieux populaires, agréables pour passer des bons moments en famille ou entre amis.

Dès le moyen-âge c’est là que les vignerons venaient servir leurs cuvées en pichets (winstub signifie “salle à vin”), accompagnés de quelques plats. Leur décor est intemporel, rustique et boisé. On y vient pour la choucroute et le foie gras d’oie, les presskopfs, fleischnakas, bibalaskaes, baeckeofe, lewerknepfle, kouglehopf, berawecka….

Quelques winstubs : Au pont du corbeau, la vieille enseigne, winstub arnold, au cheval blanc, auberge du pont de la zorn…

Visiter le Musée alsacien pour découvrir la richesse des traditions locales dans une vénérable demeure du XVIIe siècle.

 

Avec ses façades discrètes donnant sur les quais de l’Ill, le musée alsacien est une véritable invitation à se perdre au coeur de son architecture à colombages typique des années 1600. Multiculturel, et en constante évolution, il propose des expositions

Créé il y a un siècle par des artistes et des personnalités locales pour défendre la culture régionale face aux tentatives de germanisation.

Petit + : 23-25 quai Saint-Nicolas 03.88.52.50.00

Aller se remuer et profiter des concerts à la Laiterie à Strasbourg

Salle de concerts et de spectacles, depuis 1995, la laiterie de Strasbourg, installé sur une ancienne friche industrielle du quartier de la gare, compte aujourd’hui parmi les salles de concerts mythiques de l’Est de la France.

Vous y écouterez des musiques actuelles, plus de 200 concerts et soirées par saison, dense, éclectique…

Petit + : 15 rue de hohwald 03.8823.72.37 artefact.org

Se laisser le temps d’aller regarder, découvrir, la vallée de la Bruche qui est vraiment différente.

 

A 20 minutes au nord de Strasbourg, une promenade qui mêle nature, patrimoine et histoire. Cette vallée est riche d’un patrimoine matériel unique et d’un environnement naturel d’exception, forestière et verdoyante. La Bruche naît à 690m d’altitude sur le versant occidental du Climont.

Vous pourrez y faire des randonnées pédestres, flâneries dans des villages fleuris, cuisine typique et savoureuse. 

A voir la cascade de la Serva, la cascade de Soultzbach, la cascade du Nideck, la forêt domaniale du Donon, La porte de Pierre à deux pas de Donon, la Perheux…

vous pouvez aussi passer une nuit insolite à Nutchel, dans des cabanes chauffées au poêle à bois…

Petit + : adorables petites vallées à proximité de la haute vallée de la Bruche et qu’on rejoint par de petites routes paisibles à souhait.

Succomber de plaisir en goûtant les délicieuses confitures du Climont.

 

A la salcée, unique en France, un atelier de fabrication à l’ancienne, sans gélifiant ni conservateur. Découvrez les chaudrons en cuivre centenaires ! Vous pourrez faire une visite guidée et une dégustation. Abricot, banane, cameline, carotte au Gewürz, cassis, cerise, codignat, coing, églantine…. Une quarantaine de variéts aux saveurs locales sont mijotées, griotte, mirabelle, pomme sauvage et la fameuse confiture de Noël.

Fabrice Krenchker a fondé l’entreprise il y a 35 ans. Ils sont présent sur le marché de Noël de Strasbourg.

Petit + : confituresduclimont.com / la salcée à Ranrupt 03.88.97.72.01

Faire de jolie balade dans la vallée de Villé

 

Idéalement située au centre de l’Alsace, la vallée de villé vous ressourcera assurément. Cette vallée saura vous charmer par la beauté et la diversité de ses paysages, splendeur des plaines alsaciennes et la maginficence des montagnes vosgiennes, 18 villages à visiter, avec leur authenticité et leurs magnifiques maison à colombages.

A voir, bassemberg, breitenbach, neuve église, le château de Haut koenigsbourg, le parc alsace aventure, la distillerie Meyer… Les randonnées de moins de 12 kilomètres, La boucle du col de la charbonnière, les hauteurs du village de villé, le col du petit haut et le rocher de la salière, frankenbourg, circuit des roches, des bornes…

Petit + : la vallée de Villé (et la haute Bruche) possède le plus grand nombre de producteurs de kirsch des Vosges-alsaciennes.

Admirer les maisons de vignerons et leurs belles enseignes à Mittelbergheim.

 

Accroché au flanc de la colline, au pied du Mont Saint-Odile et au milieu du vignoble, Mittelbergheim est un village singulier historique et architecturale. Il a conservé le caractrèe d’un village viticole des 17e et 18e siècle où chaque pierre et chaque maison racontent son histoire. Son patrimoine renaissance attire le regard, ici le vin est un art de vivre, à visiter aussi, eguisheim, riquewihr, Hunawihr et Hunspach…

A faire à Mittelbergheim, le musée “mémoire de vignerons” l’ancien moulin à huile, les sentiers viticoles, ne loupez pas la fête du vin en juillet.

Petit + : ne pas manquer, à la sortie nord du bourg, le point de vue sur le territoire de Zotzenberg.

Prendre son souffle et monter au château du Haut-Koenigsbourg, à 800 m d’altitude

 

Sur un éperon rocheux à Orschwiller, le château du Haut-Koenigsbourg propose une excursion de toute beauté et domine de sa silhouette caractéristique les quelques 300 fortifications de la région.

Plongez dans l’univers du Moyen-âge en visitant sa cour basse avec son auberge, sa forge, son moulin, son escalier en colimaçon qui mènent aux appartements meublés du seigneur. Edifié au XIIe siècle, c’est l’empereur Guillaume II qui a décidé de le restaurer.

Admirer les joyaux de la bibliothèque humaniste de Sélestat, l’une des merveilles d’Alsace, avant d’aller humer l’air du Ried voisin (marécages et forêts).

 

Dans le centre-ville de Sélestat, découvrez les trésors de la Renaissance dans un musée au coeur de l’Alsace, la bibliothèque humaniste, réouverte après 4 années de travaux, vous invite à voyager dans des manuscrits médiévaux du 15e et 16e siècle, dans un bâtiment imaginé par l’architecte Rudy Ricciotti. Partez sur les traces de l’humaniste Beatus Rhenanus.

Après cette visite, n’hésitez pas à faire un petit tour dans le grand Ried, bordé par l’ILL et le Rhin, et y faire un petit tour de barque avec le batelier ou de canoë, c’est un refuge remarquable de biodiversité, où vous pourrez observer la faune et la flore. Visiter la maison de la Nature de Muttersholz, l’abbaye d’Ebersmunster, découvrir la fabrication de la bière chez les brasseurs du Ried, admirer les daims dans la réserve de l’Illwald, marchér pied nus à sensoried, greeter, 

Petit + : ambitieux projet de restructuration jusqu’en 2016. Renseignements à l’office de tourisme 03.8858.87.20.

Hauts-Rhin (68)

Aller visiter le joli village de Saint Hippolyte, 

 

Saint-Hippolyte, au pied du Haut Koenigsbourg,  est le premier village du Haut-Rhin sur la route des vins d’Alsace, connu pour son rouge (pinot noir), commune viticole à 250m d’altitude. De nombreux commerces locaux, hôtels, restaurants, chambres d’hôtes. Les viticulteurs locaux proposent des visites de cave avec dégustation.

A visiter, l’église gothique des XVIe et XVe siècles, les vestiges des remparts, la fontaine du XVIème siècle, le château des ducs de lorraine, l’enceinte fortifiée édifiée en 1316, le tour des cigognes….

Se balader entre les maisons anciennes de Berghiem, sur la route des vins d’Alsace.

Derrière une enceinte médiévale magnifiquement préservée, Bergheim se dévoile sur 2 kilomètres de Remparts du XIVe siècle, flanqués de tours, flânez dans ses petites rues escarpées et pavées, maisons fleuries à colombages, fontaine et lavoir…

A voir, la maison de sorcières, le sentier viticole de Bergheim, le circuit des remparts, le domaine Marcel Deiss, le cimetière allemand, la porte haute, la cave de la route romaine, le tilleul millénaire, l’ancienne synagogue, le cadran solaire, l’église de l’Assoption de la bienheureuse vierge marie, le grasberg

Passer par Ribeauvillé et en profiter pour faire une promenade sur le massif du Taennchel

 

Avec son point culminant à 960m, classé zone de silence, le site du Taennchel, regorge de mythes et de légendes, c’est un lieu magique où les rochers ont tous des formes bizarres, 40 espèces de mammifères et 80 espèces d’oiseaux. Empruntez le chemin qui mène au “Rocher des 3 Tables”, et poussez jusqu’au mur païen.

Faites la pause à Ribeauvillé, village médiéval situé sur la route des vins. A voir le château St Ulrich, le château Girsberg, le château du haut-Ribeaupierre, la tour des bouchers, la grand’rue, l’hôtel de ville, l’ancienne halle aux blés, la maison des ménétriers

 

Petit + : Une étape charmante, à prévoir hors été ou le matin de préférence.

Ne manquez pas de participer à la fête des Ménétriers 

 

La fête des Ménétriers de Ribeauvillé aussi appelée “Pfifferdaj” est la plus ancienne fête populaire d’Alsace. Cette fête célèbre la corporation des ménétriers qui était placé sous la protection des seingeurs de Ribeaupierre, au Moyen-âge, elle mélange musiciens, troubadours et animations médiévales. Allez chanter et danser avec les 1000 figurants ….

Petit + : le 1er week-end de septembre à Ribeauvillé.

 

Un des plus beaux village de France, Hunawihr et ses maisons de vignerons

 

Entre Riquewihr et Ribeauvillé, Hunawihr doit son nom à la saitne lavandière Huna qui, selon la légende, y aurait vécu au 12e siècle avec son époux, le seigneur des Francs Hunon. Ce village viticole est composé de maisons de vignerons à pignons sur rues aux petites cours étroites qui datent du 16e siècle au 18e siècle. 

A voir, Naturoparc, domaine Mittnacht frères, le jardin des papillons, domaine David Ermel et fils, église saint jacques le majeur, domaine François Schwach, la fontaine sainte hune, les vins andré vielweber, la cave vinicole de Hunawihr, sipp mack…

Se laisser surprendre par la beauté ancienne de Riquewihr, dont le centre est à l’image d’un décor de cinéma d’un autre siècle.

 

3ème ville la plus chaleureuse de France, cité médiévale au coeur du vignoble alsacien, invite à la flânerie entre colombages et couleurs chatoyantes. Vous trouverez des vins grand cru : le schoenenbourg et le sporen. Entourée de ses remparts il vous faudra impérativement vous arrêter dans la rue du Général de Gaulle, à visiter le Dolder, le château des wurtemberg, le musée de la tour des voleurs, la maison de l’oncle Hansi, les vestiges du château de Bilstein, les vestiges du château de Reichenstein…

A côté, vous trouverez un des plus beaux sentiers viticoles d’Europe, qui permet de découvrir les grands crus des “perles du vignoble”, le Froehn à Zellenbert, le Rosacker à Hunawihr, le Mandelberg à Mittelwihr, le Marckrain à Bennwihr, ou le Sonnenglanz à Beblenheim.

Petit + : pour acheter du vin, on trouve une trentaine de viticulteurs sur la commune.

Flâner dans les ruelles fleuries de Kaysersberg, ville médiévale dans son jus.

 

La vallée de Kaysersberg, composée de 8 communes, s’étend du vignoble alsacien, en passant par la région de Welche, jusqu’aux hauteurs de la route des crêtes dans les Vosges. Adorable petite ville fleurie, elle porte la marque de l’histoire de la civilisation rhénane.

A voir le château de kaysersberg, l’église sainte croix, la verrerie d’art, le pont fortifié, la fontaine constantin, maison faller brief, la maison Loewert, le centre Schweitzer, le domaine Jean Dietrich, le musée historique et Bestheim…

Petit + : à découvrir de préférence au printemps ou en automne, au moment des vendanges où les couleurs sont les plus impressionnantes.

Un autre village sur la route des vins, Niedermorschwihr, joli petit village authentique

C’est lorsque l’on vient de la route du Turckheim que Niedermorschwihr apparaît tel un village enchanteur. Des maisons à colombages regroupées autour d’une église au clocher vrillé, et des vignes à perte de vue. A voir impérativement, le clocher de son église, ses maisons colorées, ses fontaines en pierre, ses puits fleuris en grès rose, les oriels….

Petit + : goûter absolument aux confitures Ferber (18 rue des Trois-Epis 03.89.27.05.69 une adresse mythique.

Ne pas manquer la ronde du veilleur de nuit à Turckheim.

 

Visiter Turckheim, un très beau village à l’entrée de la vallée de la Fecht, est réputé pour riche centre historique et la qualité de ses vins.

A visiter, la porte de France, le corps de garde, l’hôtel de ville, l’église sainte anne, l’hôpital, La porte du brand, la porte de Munster, la grand’rue, 

Ne pas manquer la ronde du veilleur de nuit, tous les soirs à la belle saison. A partir du 1er Mai et jusqu’au 31 Octobre. Il vous invite à découvrir cette ancienne traditionà partir de 21h45 au Corps de garde, rue Wickram pour un départ à 22h. Cette visite dure une heure et vous découvrirez les anecdotes et le patrimoine.

Petit + : sa tournée gratuite…. accompagnée d’anecdotes a lieu tous les soirs à 22h et dure 1h, entre le 1er mai et le 31 octobre.

Colmar

Rêvasser dans la ville de Colmar, lorsque le soleil s’est couché et qu’elle s’illumine

 

Colmar, préfecture du Haut-Rhin, la plus alsacienne des villes d’Alsaceet la plua ancienne, nichée au coeur du vignoble, ses maisons traditionnelles, ses canaux, sa gastronomie… Qualifiée également de “capitale des vins”, n’hésitez pas à faire un tour dans les caves !

A voir, ses quartiers : la petite venise, le quartier des tanneurs, le quai de la poissonnerie, la collégiale saint martin, l’église des dominicains, la chapelle saint Pierre, la maison adolph, la maison des têtes, maison pfister, le musée Bartholdi, l’espace d’art contemporain André Malraux, le musée du jouet, les parcs et squares, les caves…

Faire un petit tour sur la Petite Venise de Colmar

 

La “Petite venise”, qui s’étend du marché couvert, longeant le quai de la Poissonnerie, jusqu’au pont du Boulevard Saint Piierre est le nom donné au cours de la Lauch à Colmar, c’est un secteur touristique pittoresque ancien du quartier de la Krutenau dans le faubourg sud du centre historique. Splendide avec ses maison à colombages, ses murs peints, ses balcons débordant des traditionnels géraniums d’Alsace.

Petit + : à découvrir en bateau.

Et si vous alliez au musée d’Unterlinden, pour rester béa devant le retable d’Issenheim

 

Véritable trésor de la collection du musée d’Unterlinden, le Retable d’Issenheim est l’une des oeuvres la plus admirées du musée. Réalisé entre 1512 et 1516, par les artistes Nicolas de Haguenau (pour la partie sculptée) et Grünewald (pour les panneaux peints). Ce polyptique présente des épisodes de la vie du Christ et de Saint Antoine. Il provient du couvent des Antonnins à Issenheim où il ornait le maître-autel de l’église de la préceptorerie. 

Petit + : musee-unterlinden.com

Flâner dans les rues pavées d’Eguisheim, classé parmi les plus beaux villages de France

Charmant petit village typiquement alsacien aux regards de ses anciennes demeures aux toits pointus, aux couleurs vives et aux façades à colombages. A Eguisheim, berceau du vignoble alsacien, la vigne est partout. Les maisons s’enroulent en cercles concentriques autour de son château fondé en 720 par le Comte Eberhard, neveu de Sainte Odile, patronne de l’Alsace.

Les caves à visiter à Eguisheim, le domaine Emile Beyer, le domaine Jean louis et Fabienne Mann.

A voir, le tour de ville, le château des Comtes d’Eguisheim et la chapelle Saint Léon IX, l’église Saints Pierre et Paul.

Petit + : à la période de Noël, son charmant petit marché lui confère une atmosphère de fête très conviviale. Un moment de pur bonheur !

Aller se promener dans la vallée de Munster, et déguster son savoureux fromage

  Maison du fromage

  Musée du Docteur Altert schweitzer

musée de la schlitte et des métiers du bois

  musée de l’ambulance alpine

 

Les incontournables de la vallée de Munster, la maison du fromage, le musée Albert Schweitzer, le musée de la schlitte et des métiers du bois, le musée de l’ambulance alpine.

Sur les Hauteurs, le route du fromage, la route des crêtes, le col de la Schlucht, le hohneck, le frankenthal, le sentier des roches, le Hohrodberg, le petit ballon, les lacs de la vallée, le mémoriale du linge 

Petit + : il existe un grand nombre de producteurs et de fermes-auberges dans la région (liste disponible à l’office de tourisme)

 

Parcourez les différents marché de Noël pour retomber en enfance

 

Laisez vous emporter par la magie de Noël, et en parlant de marché de Noël, on ne peut pas éviter de visiter ceux d’Alsace, réputés pour être les plus beaux et authentiques. Vous aurez envie de flâner parmi les chalets, avec les senteurs de marrons chauds, bretzels et vin chaud !

Les plus beaux, Strasbourg, Kayserberg et Colmar, Obernai, Eguisheim, Sélestat, Riquewhir, Haguenau, neuf brisach, Ribeauvillé… A vous de juger !

Aller s’oxygéner sur la route des Crêtes, et visiter le Grand Ballon dans les vosges

 

Magnifique route touristique, de Cernay à Saint-Marie-aux-Mines, vous permettra d’admirer la chaîne des Vosges, ses cols, ses ballons, ses lacs. Passant par le col du bonhomme, le col de la schlucht, le massif du Hohneck, le Markstein, le grand ballon et le vieil Armand. A pied, à vélo ou en voiture, son point culminant est de 1343m.

Petit + : de nombreux sentiers balisés par le Club vosgien permettent de découvrir cette barrière naturelle entre l’Alsace et la Lorraine.

Savourer de faire du ski de fond dans les sites enneigés des Vosges

 

Situé au bord de la Route des crêtes, entre le col de la Schlucht et le Hohneck, le site nordique des Trois fours (1230 à 1250 m) offre de magnifiques panoramas sur la vallée de Munster, la forêt noire. Les piestes très légèrement vallonnées est idéal pour le ski de fond en famille. Très facile d’accès en voiture 13 km de pistes damées.

Petit + : les skieurs de fond expérimentés feront la bouche du Schnepfenried à Markstein, pour la beauté de ses paysages. On est ici dans un “domaine nordique sauvage”.

S’attabler dans une ferme auberge pour engloutir un typique repas montagnard.

 

Après s’être adonné au ski de fond, une petite récompense s’impose. N’hésitez pas à vous attabler dans une des fermes auberges, restaurants chaleureux, pour déguster une bonne cuisine montagnarde. Fines gueules, attablez-vous autour devant un plat typique. Depuis le 19e siècle avec la création des premiers sentiers de randonnée, les marcaires (vient de “celui qui trait les vaches”, les paysans du coin) accueillèrent les randonneurs. Vous dégusterez une tourte de la vallée ou un potage, de la viande de porc avec des roïgabrageldi, du Munster, des Barkass, un siaskas… Bon appétit !

Ferme auberge du Molkenrain, du freundstein, de la wassmatt, Uff rain, de la glashutte, les buissonnets, du christelsgut, gresson, grand langenberg, kahlenwasen entre autre…

Petit + : entre le col de la Schlucht et le Grand Ballon, concentration record de fermes-auberges. un guide complet en vente dans les offices de tourisme recense l’ensemble de ces fermes-auberges.

Visiter le musée textile du parc de Wesserling.

Le musée du textile du parc de Wesserling est ouvert depuis 1996. Découvrez l’histoire du Parc de Wesserling, classé “jardin remarquable”. Rytmée par les saisons : chasse aux oeufs à Pâques, jardins imaginaires et fantastiques en été, fête du potager en automne, spectacle féerique à Noël…

Le musée raconte la fabuleuse épopée de cette ancienne “manufacture royale” qui a marqué l’histoire de toute une vallée, voire même de toute une région, il fait revivre l’industrie textile du 18e siècle. Voyagez entre exposition permanente et expositions temporaries…

Petit + : parc-wesserling.fr

 

Visiter le clocher de la collégiale Saint-Thiébaut de Thann

Un des édifices les plus représentatifs du gothique Rhénan en Alsace. Sa flèche octogonale est une vraie dentelle de pierre, culminant à plus de 78m de haut. Ses toitures admirablement colorées sur des motifs de losange.

Elle doit son nom au collège de chanoines venu s’y installer en 1442. La plus belle église après celle de Strasbourg. En été, on peut effectuer la montée au clocher (voir office du tourisme) petite grimpette de 273 marches, impressionnant !

S’enfoncer dans les profondes forêts de la vallée de la Doller.

 

La vallée de la Doller, ou vallée de Masevaux, est la vallée la plus au sud du massif des vosges. Sa principale attraction est la station de ski du ballon d’Alsace et les sentiers de randonnée. On peut faire l’Acropark du ballon, du parapente, se baigner dans les lacs d’Alfeld, des perches, du Neuweiher, du Lachtelweiher ou de la seigneurie, c’est pour cela qu’elle surnommée la vallée des lacs.

Petit + : plusieurs fermes-auberges jalonnent ce territoire.

S’offrir un peu de bon temps en visitant la collection Schlumpf de Mulhouse avec les plus beaux véhicules de l’histoire 

 

A mulhouse, dans le quartier du Péricentre, le musée National de l’Automobile abrite la plus belle collection automobile du monde avec plus de 450 voitures d’exception, de 102 marques différentes, dans une salle de 17000 m² de plain pied, éclairé par 845 lampadaires identiques à ceux du pont Alexandre III de Paris. En 1957, les frères Schlumpf rachètent une ancienne filature de laine où ils installent toute leur collection quelques années plus tard. En 1936, Fritz achète sa première Bugatti, en 1951, im participe au volant de cette voiture à la course de côte de Goldbach, en 1960, il se lance dans la collection de voiture.

Petit + : collection-schlumpf.com

Faire le plein d’oxygène  dans les villages du Sundgau, et ses gorges boisées

 

A quelques encablures du Jura et de la Suisse, au carrefour de l’Allemagne, faites le plein d’oxygène au coeur de paysages préservés. Le sundgau se démarque par ses belles maisons paysannes à colombages, ses multiples étangs. Spécialité culinaire, la Carpe-frite.

Les incontournables : Ferrette, le château de Ferrette, le château du Landskron, maison de la nature du sundgau, Friesen, Dannemarie et son port fluvial, 

 

Laisser un commentaire