Astuces pour la toiture

Merci de partager
0
fb-share-icon0
Tweet 168
Pin Share168
ASTUCES POUR LA TOITURE
ASTUCES POUR LA TOITURE

Un choix mûrement réfléchi :

Lorsque vous changez votre toiture, rappelez-vous que les deux caractéristiques les plus importantes sont la protection et l’apparence. Étudiez attentivement le style de votre maison, la longueur du toit qui va dépasser et même la couleur des toitures des autres maisons du voisinage. Méfiez-vous des toitures claires si vous vivez dans une zone arborée. Les arbres peuvent y laisser des marques inesthétiques. Essayez, si possible, de placer toutes les ventilations et les cheminées sur la pente arrière du toit. Peignez-les de la même couleur que le toit pour qu’elles soient moins visibles.

Tout bien pesé :

Faites attention en ajoutant une toiture lourde, en ciment ou en argile, sur une maison construite dans les années 1940 ou avant. Faites établir une expertise pour vous assurer que la charpente supportera cette charge supplémentaire.

Recommandations pour la toiture :

Vous hésitez entre réparer ou changer la toiture ? Facilitez-vous ce choix en déterminant l’état de votre toiture au moyen des 4 stades ci-dessous.

Stade 1 : de petits morceaux de toit, ressemblant à du gravier très fin, s’accumulent dans les gouttières et sous les tuyaux de descente.

Stade 2 : des zones de goudron noir apparaissent lorsque ces petits morceaux se détachent du toit.

Stade 3 : le bout des bardeaux se vrille et devient friable.

Stade 4 : les bardeaux gondolés se cassent, les plaques de goudron s’usent et la tête des clous, ainsi que les raccords, sont apparents.

Si votre toiture est au stade 1 ou 2, les réparations peuvent être une solution suffisante à court terme. Au stade 3, et véritablement au stade 4, la solution la plus rentable est de refaire la toiture.

Remettez-en une couche :

Si la couverture du toit n’est composée que d’1 ou 2 couches de feutre, vous pouvez envisager d’ajouter une troisième couche sans retirer les 2 autres. L’ajout d’une troisième couche vous coûtera environ 2 fois moins cher que d’enlever les couches précédentes et de recommencer à zéro.

Les fuites d’eau :

Un plafond qui goutte est très énervant, mais localiser l’origine de la fuite peut l’être presque autant. N’oubliez pas qu’en général, la fuite n’est pas située exactement au-dessus de la tache qui se forme sur votre plafond. L’eau s’infiltre dans le toit, puis glisse le long de la pente avant de goutter sur votre plafond. Lorsqu’il pleut fort, montez au grenier et essayez de repérer les gouttes. Remontez ensuite le “chapelet de gouttes”, jusqu’à ce que vous localisiez le point d’entrée de l’eau. Marquez cet endroit en enfonçant un clou dans la toiture. Lorsque le soleil recommencera à briller, vous (ou votre réparateur) pourrez retrouver l’emplacement précis de la fuite, grâce au clou qui sortira du toit.

Inspection et détection :

Une inspection régulière de votre toit pourra permettre d’éviter les fuites. Prêtez une attention particulière aux solins autour des cheminées et des ventilations du toit, car c’est là que la plupart des fuites apparaissent. Si vous ne vous sentez pas capables de marcher sur le toit, inspectez-le à distance, avec des jumelles.

Faites d’une pierre 2 coups :

Pendant que vous êtes sur le toit, profitez-en pour vérifier que tout est bien accroché et en bon état. Vous risquez de ne pas remonter sur le toit de si tôt. Voici les autres points à vérifier :

  • Vérifiez la stabilité de votre antenne de télévision, de la girouette, des lucarnes et de tout ce qui dépasse.
  • Vérifiez que les tuiles ou les ardoises ne sont pas endommagées. Des tuiles mal fixées ou cassées peuvent provoquer des faites, mais peuvent également se détacher et boucher les gouttières.
  • Examinez les noues et les saillies de votre toiture. Le faîte du toit, les angles autour de la cheminée et les rives sont des zones qui s’usent facilement.
  • Observez les arbres qui entourent votre maison. Si possible, coupez toutes les branches qui débordent sur le toit. Même si elles ne risquent pas de se casser, de d’abîmer la toiture, elles sont une source permanente de détritus pour vos gouttières.

Laisser un commentaire