Astuces pour les pannes

Merci de partager
0
fb-share-icon0
Tweet 168
Pin Share168
ASTUCES POUR LES PANNES
ASTUCES POUR LES PANNES

Attention aux coups de chaleur

La principale cause de panne en été est la surchauffe. Faites réviser, vidanger et re-remplir votre système de refroidissement tous les 2 ans. Périodiquement, surveillez le niveau du liquide de refroidissement pour vous assurer qu’il n’y a pas de fuite.

Si votre moteur commence à chauffer dans les embouteillages, pas de panique. Mettez-vous au point mort puis faites vrombir le moteur plusieurs fois. Cela devrait permettre de faire circuler le liquide de refroidissement. Si cette technique ne marche pas, essayez de tourner le chauffage au maximum. Cela permettra de faire partir la chaleur accumulée près du moteur. N’oubliez pas de descendre la vitre ! 

 

Le privilège d’être membre.

N’avez-vous jamais été tentés de devenir membre d’un club ? Pourquoi ne pas commencer par un Automobile club ? L’automobile club de France propose un service de dépannage à ses membres. Généralement, il vous suffit de vous inscrire et le club organise le remorquage, un dépannage ou autres petits services.

Renseignez-vous bien avant de vous inscrire. Comparez les prix, ainsi que les différents avantages proposés par les différents clubs. Parfois, les frais d’inscription vous sont offerts pour vous inciter à acheter certains produits, des pneus ou des téléphones portables, par exemple. Si vous êtes prêt à devenir membre de ce type de club, renseignez-vous pour obtenir votre adhésion sans contrepartie.

 

Une idée lumineuse

Pensez à toujours garder une lampe torche et quelques élastiques avec votre trousse d’urgence. Si jamais vous devez ouvrir le capot en pleine nuit, vous pourrez ainsi fixer la lampe à l’outil que vous utilisez, e qui sera beaucoup plus pratique que de coincer la lampe entre vos dents ou sous votre bras.

Un parcours à la carte

Il est toujours conseillé de planifier son trajet avant de prendre la route. Si vous n’avez pas de Gps, les cartes routières sont bon marché et peuvent vous faire gagner du temps, tout en vous épargnant les ennuis et de terribles maux de tête en cours de route.

Achetez toujours une carte si vous voyagez dans une nouvelle région en voiture. Et, pourquoi pas dans votre propre ville ? Si vous habitez dans une grande ville, il est fort probable que vous ne connaissiez pas toutes les petites villes environnantes. Il peut donc être utile d’avoir quelques plans des localités voisines, au cas où. Vous pouvez également photocopier les plans dans un guide touristique ou dans un bottin de téléphone, et les ranger dans la boîte à gants.

 

Un recyclage utile

Si vous n’avez pas de Gps ou si votre téléphone portable risque de ne pas réceptionner, vous voulez garder un ouvrage de référence dans votre boîte à gants ? Voici un petit projet à réaliser vous-même. Prenez un vieux bottin de téléphone, découpez les cartes, les informations d’urgence et les numéros de téléphone importants. Placez ces feuilles dans une petite pochette et rangez ce fichier de référence dans la boîte à gants.

Si vous avez de la place et ne craignez pas de rajouter un peu de poids, pourquoi ne pas garder l’exemplaire des Pages Jaunes de l’an dernier dans le coffre ou sur le siège arrière ? Ainsi, vous ne chercherez plus jamais de numéro de téléphone lorsque vous quittez la ville.

 

Toujours prêt

Mis à part l’essence, quelle autre chose devez-vous toujours avoir dans votre voiture ? Une trousse d’urgence. Vous pouvez remplir votre trousse avec tout ce que vous jugez utile d’avoir sous la main, mais quelques produits sont néanmoins incontournables. Veillez à emporter :

  • une roue de secours
  • une trousse à outils
  • un extincteur
  • un jerricane d’eau
  • une couverture et une serviette
  • un triangle de signalisation fluorescent
  • un parapluie et une parka imperméable
  • une lampe torche
  • des câbles de démarrage
  • des balises lumineuses
  • une trousse de premiers secours.

Personnalisez votre trousse

Une trousse de secours complète pourra non seulement vous sauver la vie dans une situation critique, mais vous permettra également d’être serein au quotidien, en sachant que vous pouvez faire face à toute éventualité.

Vous devez, bien sûr, adapter votre trousse aux besoins de votre propre voiture et votre environnement. Si votre voiture a tendance à trop chauffer, par exemple, vous devriez peut-être avoir quelques jerricanes d’eau supplémentaires et un bidon de liquide de refroidissement. Si vous conduisez dans une région où le climat est souvent extrême, emportez quelques vêtements de rechange pour rester au chaud et au sec.

 

Une pince à tickets

Avez-vous déjà essayé de sortir un ticket de stationnement de votre poche de pantalon avec la ceinture de sécurité attachée ? Si vous cherchez la simplicité, accrochez une grosse pince à linge sur le pare-soleil de la place du conducteur. C’est un moyen très pratique d’accrocher les tickets de stationnement, les tickets d’autoroute, les cartes routières ou la liste des articles que vous devez acheter au supermarché.

 

L’auto-dépannage

Vous espérez ne jamais vous retrouver dans la situation où vous devez pousser votre voiture pour la faire démarrer. Malheureusement, si le pire se produit, quelques connaissances rudimentaires sur la procédure à suivre vous permettront peut-être d’économiser les frais de remorquage et de dépannage et vraisemblablement des réparations importantes sur votre voiture. Voici la marche à suivre :

  • Demandez à un automobiliste ayant un moteur plus puissant que le vôtre, si possible, de vous aider. Aligner les 2 voitures afin que les câbles de démarrage puissent atteindre les 2 batteries. Faites bien attention à ce que les 2 voitures ne se touchent pas. Ne fumez pas et n’allumez pas de flamme près de la zone.
  • Démarrez la voiture qui fonctionne et laissez-la tourner au ralenti
  • Branchez le câble rouge (positif) à la cosse positive (signalée par un “+”) sur la voiture qui tourne au ralenti. Puis, attachez le câble noir à la cosse négative. Assurez-vous que le câble de démarrage ne soit pas pris dans une pièce qui tourne.
  • En tenant les 2 pinces métalliques restantes sans qu’elles se touchent, fixez la pince rouge à la cosse positive de la batterie de votre voiture et la noire à la cosse négative. Faites attention. Si vous vous trompez et connectez la pince positive sur la cosse négative (ce que l’on appelle “polarité inversée”), vous pouvez provoquer d’importants dégâts onéreux. De même, si vous mettez en contact les 2 pinces métalliques, vous risquez de provoquer de fortes étincelles et de vous blesser.
  • Essayez de démarrer le moteur de votre voiture. Une fois qu’il a démarré, laissez-le tourner au ralenti pendant quelques minutes pour recharger la batterie, avant de retirer les câbles.
  • Si votre voiture refuse de démarrer après plusieurs tentatives, appelez le dépanneur.
 

 

Laisser un commentaire