Auvergne

Merci de partager
0
fb-share-icon0
Tweet 168
Pin Share168

Territoire de grands espaces protégés, propice aux activités de plein air. Que vous soyez amateurs de sensations fortes ou de farniente, vous pouvez être sûrs de passer des vacances vraiment inoubliables dans la région Auvergne. Touristique, elle sait recevoir et conquérir le cœur des visiteurs, quelle que soit la raison. Préparez votre fabuleux séjour au cœur de la France et partez à la découverte de quatre départements étonnants : l’Allier, le Puy de dôme, le cantal et la Haute-Loire

Puy-de-Dôme (63)

Auvergne

Vos vacances dans le Puy de dôme, c’est aussi la découverte dans votre assiette ! Les plus beau plateau de fromages de France !

Découvrez le Saint-Nectaire, le bleu d’Auvergne, la fourme d’Ambert, le salers, le cantal. Les fromages d’Auvergne, c’est goûter la richesse des prairies, des paysages, des valeurs, et sont bien connus pour leur caractère et leur identité unique. Élaborés selon des savoir-faire séculaires, transmis de génération en génération.

La route des fromages, à quelque 35 étapes, suivez les panneaux indicateurs “Route des fromages” et profitez-en pour découvrir les sites naturels, le patrimoine, les villages et la gastronomie.

Petit + : pour acheter les meilleurs fromages, fréquentes les marchés de producteurs où les fermes qui mêlent généralement visite, dégustation et vente – fromages-aoc-auvergne.com

Auvergne

Si vous êtes courageux, monter au sommet du Puy-de-Dôme à pied, sinon vous pourrez profiter du train à crémaillère pour admirer des paysages époustouflants.

Pour monter au Puy-de-Dôme, les plus courageux peuvent le faire à pied par le chemin des Muletiers ! Sinon, vous pouvez embarquer à bord du Panoramique des Dômes avec une vue à 360° lors de la montée. On fait le tour du sommet par un chemin de ronde en 30 à 40 minutes.À ses pieds, le plus bel ensemble volcanique européen, la chaîne des puys. C’est le site incontournable pour percevoir au loin le massif du Sancy, les Monts du Forez, la plaine de la Limagne et la forêt de la Comté.

Petit + : l’autre spectacle exceptionnel, avec un peu de chance et si le temps s’y prête, c’est le vol des parapentistes qui zèbrent le ciel ; leur départ est assez spectaculaire.

Auvergne
Auvergne

Faites le plein d’émotions et de découvertes, visitez vulcania

A la découverte de phénomènes naturels de notre belle planète, au cœur des volcans de la chaîne des Puys, le parc d’attraction vulcania, invite petits et grands explorateurs à vivre une aventure unique en Europe. Des expériences aussi amusantes que spectaculaires. Vulcania mêle émotions et découvertes pour vous faire vivre une aventure exceptionnelle.

Petit + : animations spécifiques pour les enfants pendant les week-ends et les vacances scolaires – vulcania.com

Clermont-Ferrand

Auvergne

Découvrir le charme de la basilique Notre-Dame-du-Port

Église collégiale française, inscrite au patrimoine mondial de l’UNESCO, de style roman auvergnat, dans le quartier du port entre la place Delille et la cathédrale. Elle a été construite dans le premier tiers du XIIe siècle en arkose blonde. Avec un plan en croix latine, la basilique mesure 18 mètres du sol. A l’extérieur, l’élévation du chevet, les arcs en plein cintre et la finesse des sculptures témoignent de la maitrise des bâtisseurs de l’époque.

Auvergne

Oublier ses clichés et prendre un grand bain de rock et de culture

Clermont est le carrefour des 800 groupes musicaux auvergnats, dont plus de 300 spécialisés dans les musiques actuelles : record de France ! La ville a même été élue “capitale du rock” en 2009, c’est vous dire ! Sans oublier le plus grand festival de courts-métrages au monde, dont le succès ne se dément pas d’année en année. La vie culturelle et nocturne prend donc de l’ampleur et le vivier des 35 000 étudiants y pour quelque chose. Les cafés et les lieux culturels fleurissant jusque dans les recoins de la ville (parfois bien cachés), sans oublier les mastodontes incontournables comme la formidable coopérative de mai, la grande halle d’Auvergne et le Zénith.

Auvergne
Aventure Michelin image source
Rico Shen

Jeter un œil au plus gros pneu de la planète, à L’Aventure Michelin, passionnant musée retraçant la saga du célèbre Bibendum.

L’aventure Michelin révèle l’histoire vivante d’un produit et celle d’une marque qui a toujours été de son temps. Ludique et interactif dans un décor qui fait voyager les petits comme les grands, 2000 m² dans lequel se succèdent des espaces aux ambiances et contenus différents. Il se visite sur 2 niveaux avec 10 espaces avec le célèbre Bibendum !

Petit + : ne manquez pas la boutique, elle vous donnera envie de lâcher un moment votre GPS pour vous replonger dans l’univers des cartes de papier ! – laventuremichelin.com

Auvergne
Ruelle de Saint Saturnin

Se promener dans les ruelles médiévales de Saint-Saturnin.

À une vingtaine de kilomètre de Clermont-Ferrand, Saint saturnin repose sur la coulée de lave des puys Lassolas et de la vache, entre les gorges de la Monne et la vallée de la Veyre. Ce village conserve une atmosphère médiévale, il a inspiré de nombreux peintres et écrivains. À visiter son église romane du XIIe siècle surmontée d’un beau clocher octogonal et un imposant château Royal qui eut pour hôte Catherine de Médicis et Charles IX. Les ruelles pittoresques qui permirent de le classer parmi “les plus beaux villages de France”.

Petit + : sachez que la reine Margot était Dame de Saint-Saturnin, on peut découvrir son chiffre sur le maître-autel de l’église.

Auvergne
cité historique de Riom

Faire le plein d’art et d’histoire dans la ville de Riom, secteur sauvegardé depuis 1967

Au nord de Clermont-Ferrand, Riom est une petite ville riche en histoire. Jusqu’à la révolution française, la ville était d’ailleurs capitale de la province d’Auvergne. Au cœur de la ville, vous pourrez visiter la Sainte-Chapelle du XIVe siècle et la basilique saint Amable du XIIe siècle, l’hôtel de ville, la maison des consuls, la tour de l’horloge, le musée Mandet, le musée régional d’Auvergne, notre dame du Marthuret, verrerie du marais, parc de cerey….

Petit + : pour vous accompagner au cours de votre visite, achetez l’excellent ouvrage promenade à Riom. Tourisme-riomlimagne.fr

Eglise d’Orcival crédit photo  Jean-Pol GRANDMONT

En pleine campagne, il faut vous rendre aux églises d’Orcival et de Saint-Nectaire, des chefs-d’oeuvre de l’art roman auvergnat.

À mi-chemin entre la chaîne des Puys et le massif du Sancy, nichée dans un écrin de verdure au sein du parc des volcans, Notre Dame d’Orcival de style roman auvergnat se dresse majestueuse au-dessus des toits. Son massif barlong, son chevet étagé en forme de pyramide, son architecture homogène, abrite une magnifique vierge en Majesté, constituée d’une âme en bois recouverte d’argent.

L’église de Saint-Nectaire, bâtie en une seule campagne au XIIe siècle, avec 2 matériaux volcaniques, la lave trachyte et le tuf poreux. Elle a été construite par les moines bénédictins de la Chaise Dieu, elle mesure 38 mètres de long sur 11 mètres de large sous 20 mètres de haut sous la coupole. Vous trouverez plus d’une centaine de chapiteaux, le buste de Saint Baudine, le bras reliquaire de Saint-Nectaire et la vierge notre Dame du Mont Cornadore

Auvergne

Prendre le téléphérique et faire une petite randonnée pour atteindre le toit du Puy de Sancy

Le puy de Sancy est le plus haut sommet du Massif central, d’une altitude de 1886m. Un véritable volcan, un strato volcan, constitué de plusieurs volcans imbriqués les uns dans les autres et dont les phases d’éruptions ne sont pas simultanées. Vous pouvez partir depuis Super-Besse, le Mont-Doré, Chastreix-Sancy ou la vallée de Chaufedour. Elle vous subjuguera l’hiver avec ses cascades de glace, ses corniches de neige et ses avalanches.

Petit + : on accède au sommet en 5 minutes par un téléphérique.

Auvergne

Plongez au cœur de l’époque médiéval en visitant le château de Murol

Juché sur son promontoire basaltique à près de 1000 m d’altitude, face au Massif de Sancy, le château de Murol est le témoignage d’une vie seigneuriale prospère. Il vous propose un voyage dans le temps grâce à ses espaces de vie reconstitués comme au XVe siècle. Vous pourrez assister à une scénographie historique, des visites guidées en costume, des reconstitutions de pièces de vie, des animations pour petits et grands, des spectacles équestres….

Petit + :  de mi-juillet à fin août, les mardis et jeudi, un spectacle nocturne évoque l’histoire du château à travers l’imaginaire médiéval. – chateaudemurol.fr

Auvergne

Découvrir la réserve naturelle de la vallée de Chaudefour, véritable conservatoire d’une faune et d’une flore souvent uniques.

Née il y a 600 000 ans, classé réserve naturelle nationale depuis 1991, la vallée de Chaudefour est un site exceptionnel pour partir à la découverte de la faune, de la flore et des nombreuses cascades. Parcourez à pied le cirque glaciaire et ses dykes volcaniques : la crête du coq, la dent de la rancune et l’aiguille au moine. 

Petit + : sentiers balisés pour aller au fond de la vallée ou à la cascade La Biche (3h aller-retour chacune) ou encore dans la vallée par les crêtes (5h à 6h)

Chapelle notre dame de Vassivière crédit photo
Sylenius

Rendre visite à la vierge Noire dans la Chapelle Notre-Dame-de-Vassivière

Situé dans le hameau de la ville de Besse et Sainte Anastasie, isolée au milieu de la nature, haut lieu de pèlerinage et de prières en Auvergne. Née de la volonté de Catherine de Médicis et abrite en été la vierge noire de vassivière. 

Petit + : si vous êtes dans le coin, assistez à la transhumance de la Vierge noire, le 2 juillet et le soir du dimanche qui suit le 21 septembre.

Auvergne
Le lac Pavin

Et si vous vous rendiez sur le lac Pavin pour y découvrir la légende et y jeter un caillou pour vérifier

Le lac Pavin est un lac cratère situé entre Besse et Super-Besse en Auvergne. Il présente un cercle quasiment parfait d’un diamètre de 800 mètres et d’une profondeur de 92 m. Âgé de 6900 ans, il est le plus jeune lac de cratère de France, né de la rencontre entre une montée de lave et une nappe phréatique.

Un lieu de légende, au XIXe siècle, se racontait la légende de la cité engloutie. Le fond du lac accueillerait les ruines de l’ancienne ville de Besse, dont les filles auraient été volages. Dieu fracassa alors la terre et engloutit la ville, les belles et les jeux dans un gouffre effroyable né de l’apocalypse. Il est dit que lorsqu’on jette un caillou, cela déclenche des orages dantesques !

Petit + : baignade interdite, mais belle randonnée à faire autour.

Auvergne
le Cézallier

Monter sur le Cézallier, la petite écosse auvergnate

Plateau volcanique en Auvergne, dans le centre de la France. Cette région, zone de vastes plateaux, est connu pour ses vastes étendues de terres et pour être éloignée du bruit et de la ville. 

Trait d’union entre les Monts du Cantal et les Monts Doré, le cézallier a son sommet “le signal du Luguet” qui culmine à 1551 m. Ces hauts plateaux constituent de grands espaces aux pâturages verdoyants, vous y croiserez de belles vaches, aubrac ou salers.

Auvergne
Abbatiale saint-Austremoine à Issoire crédit photo Thierry Bézecourt

Rêvasser et se laisser subjuguer par l’abbatiale Saint-Austremoine à Issoire

Chef-d’œuvre de l’art roman auvergnat, daté de la fin du XIe siècle et début du XIIe, c’est la plus grande des églises de Basse Auvergne, 65 m de long, sur 17 m de haut, construite en arkose (grès blond), vous pourrez admirer son splendide chevet aux proportions harmonieuses, orné de mosaïques et de sculptures représentant les douze singes du zodiaque. À l’intérieur, de magnifiques chapiteaux historiés représentant la cène et la Résurrection du Christ.

Petit + :  sejours-issoire.com

Auvergne
Château de Villeneuve crédit photo
LLM

Visiter le château de Villeneuve-Lembron, avec sa surprenante succession de fresques et de décors peints du Moyen-âge à la Renaissance.

Bâti à la fin du Moyen-âge, ce château conserve du mobilier et des décors peints 16e et 17e siècle. Demeure seigneuriale d’un grand commis du royaume, érigé pour témoigner de l’ascension de Rigaud d’Aureille, bailli des montagnes d’Auvergne, maître d’hôtel de quatre rois (Louis XI, Charles VIII, Louis XII et François Ier) et ambassadeur auprès des souverains d’Europe. François Ier fait halte au château le 15 juillet 1533 quand il se rend à Marseille pour marier le dauphin, futur Henri II, à Catherine de Médicis

Petit + : villeneuve-lembron.monuments-nationaux.fr

Auvergne
Donjon de Montpeyroux crédit photo Calips

Faire le guet en haut du donjon de Montpeyroux

Situé au cœur de Montpeyroux, pittoresque petit village médiéval de vignerons et de carrières, classé parmi les “plus beaux villages de France”, le donjon médiéval est construit suite à la conquête de l’Auvergne sous Philippe-Auguste. Sa position géographique permettait d’assurer la protection des petits villages alentours. Du haut de ses 30 m, il offre aujourd’hui une magnifique vue circulaire du haut de la plate-forme. Vous pourrez admirer le labyrinthe de ses ruelles de grès et sur la chaîne des Puys et les Monts du Cantal

Petit + : les années paires, le week-end de l’Ascension, ne manquez pas les Fleurs Folies, présentations florales intégrées dans le cadre du village, qui se transforme en un grand champ de fleurs grâce aux talents des différentes villes qui viennent concourir.

Auvergne
Rues tortueuses de Thiers

Visiter la ville médiévale de Thiers et aller choisir son couteau

Capitale mondiale de la coutellerie, fief du couteau pliant et artisanal. La fabrication de ces petits outils bien utiles est l’essence même de Thiers. Jolie ville médiévale à proximité de Clermont-Ferrand (moins de 45 km), Thiers regorge d’activités en tous genres pour les touristes. 

À voir le musée de la coutellerie, la cité médiévale, l’église romane Saint-Genès….

Petit + : fabriquer son couteau à Thiers, c’est possible. Réussi conseillée auprès de l’office de tourisme ou directement à l’atelier le Thiers – atelierslethiers.com

Aller fabriquer votre papier au moulin Richard-de-Bas, qui a 700 ans de fabrication à la main.

Dans le Puy-de-Dôme, à Ambert, au moulin Richard de Bas, blotti dans la verdoyante vallée de Laga, on n’hésite pas à mettre la main à la pâte à papier et à perpétuer la fabrication du papier-chiffon. Fabriquez votre papier et partez avec. Une poignée d’artisans fabriquent encore 400 à 500 feuilles par jour. Le moulin abrite le musée du Papier et rassemble tous les souvenirs de l’industrie papetière. Innombrables documents historiques, matériel, reconstitutions d’un appartement témoin et objets retraçant toute cette histoire qui a fait la richesse et la renommée de la région pendant des années.

Falguerolles, Malmenaide et Montgolfier, trois croisés auvergnats partis en Terre Sainte, auraient découvert la fabrication du papier dans la cité de Damas en l’an 1270. De retour en Auvergne, ils auraient fait ériger les premiers moulins à papier élaboré à partir de chiffons en lin ou chanvre. Qu’il s’agisse d’une légende ou d’un récit authentique, la fabrication de papier, dans les vallées forézienne, remonterait à au moins cinq siècles, comme l’atteste un acte notarié de 1462.

Petit + : le moulin est situé sur le sentier des papetiers (départ du village de Valeyre). richarddebas.fr

Hautes chaumes crédit photo Florian Grossir

Aller faire une randonnée sur les Hautes Chaumes, à 1000 m, surplombant les massifs forestiers

Vastes landes herbeuses, parsemées de quelques hêtres et arbustes qui résistent encore aux rudes conditions climatiques, les Hautes Chaumes abritent une flore unique en Europe qui se composent de deux types de chaumes. Les chaumes primaires constitués de pulsatiles blanches et éricacées, telles que myrtilles, airelles des marais et callune. Les chaumes secondaires, bénéficiant d’une gestion agricole adaptée, dissimulent la pensée des Vosges, la gentiane, l’arnica, le fenouil des Alpes… Vous pourrez même apercevoir des chamois…

Petit + : on atteint bien vite les Hautes Chaumes par le super col des Supeyres, après avoir passé le très beau cirque de Valcivières – parc-livradois-forez.org

Haute-Loire (43)

Auvergne
Haute Loire

Remonter à la source en Haute-Loire, et faire des randonnées à pied et sac à dos

En Haute-Loire, tous les chemins mènent à la source. Source de fraîcheur avec des itinéraires de randonnées, des rivières encore sauvages qui naissent aux portes de la Haute-Loire en Auvergne. À voir le chemin de Stevenson, chemin de Saint-Jacques-de-Compostelle, gorges de la Loire sauvage…  

Petit + : renseignement auprès des offices de tourisme et de la Maison de la randonnée “la croisée des chemins” au Puy-en-Velay lacroiseedeschemins.com

Auvergne
Puy en Velay

Faire une halte au Puy-en-Velay, véritable joyau niché au coeur de la région Auvergne Rhône-Alpes

Une véritable carte postale, façonnée par le volcanisme, le Puy-en-Velay, sculptée par de surprenants décors naturels, possède des monuments emblématiques entre ciel et terre, la statue notre Dame de France et le rocher Saint-Michel d’Aiguilhe, la cathédrale et son cloître, l’hôtel-dieu, le musée Crozatier, le sanctuaire saint-Joseph de Bon Espoir, l’hôtel des lumières, le camino musée du chemin de Saint Jacques de Compostelle, le jardin Henri Vinay, le chemin de Stevenson, la chapelle des pénitents, le musée d’enseignement de la dentelle, la rue des tables Claudiennes, la Trott’ponote, l’église saint laurent, la place de la fontaine du plot, la tour Pannesac…

Petit + : mi-septembre, le Puy-en-Velay retourne à l’époque de la Renaissance lors des fêtes du Roi de l’Oiseau. Des milliers de personnes costumées se fondent dans la fête le plus populaire de l’année. roideloiseau.com / ot-lepuyenvelay.fr

Auvergne

Ne pas résister à l’envie de grimper à la chapelle Saint-Michel d’Aiguilhe, une curiosité architecturale

Au nord de la ville du Puy en Velay, se dresse une surprenante chapelle romane perchée au sommet d’un énorme piton rocheux d’origine volcanique qui domine une partie de la ville du Puy-en-Velay. Monument préroman et roman inscrit sur la première liste des monuments historiques en 1840. Construite à 82 mètres de haut au sommet d’une cheminée volcanique millénaire depuis le Xe siècle, avec 268 marches à gravir. Une visite virtuelle et des audioguides pour une immersion des plus totales, mais rassurez-vous, vous pourrez aussi y accéder par un ascenseur. À voir lors de votre visite, le portail orné d’un arc polylobé d’influence mozarabe, la nef centrale et le déambulatoire, les fresques de l’oratoire primitif, le trésor de la chapelle, la vue panoramique…

Petit + : un sentier d’interprétation du volcanisme a été aménagé sur la montée rochersaintmichel.fr

Auvergne
Abbaye de La Chaise-Dieu crédit Jean-Pol GRANDMONT

Se rendre à l’abbaye de la Chaise-Dieu, nichée sur un promontoire de granit à plus de 1080m

Chef-d’œuvre du gothique méridional, édifice pontifical sépulture de Clément VI, l’abbaye de la Chaise-Dieu regorge de trésors patrimoniaux au cœur d’un bourg du Moyen-âge. Fondée au XIe siècle par le chanoine Robert de Turlande, constitue aujourd’hui un haut lieu du patrimoine religieux auvergnat. La Chaise-Dieu séduit par son calme profond, entourée de forêts. Vous pouvez adhérer au parcours de découverte qui vous propose de voir la loge de Clément VI, le cloître d’architecture gothique, l’église abbatiale, l’historial des bâtisseurs, les 14 tapisseries flamandes, la nouvelle scénographie de la “Danse macabre”, la salle de l’écho…

Petit + : Pendant 15 jours fin août. Infos et billetterie auprès de l’office de tourisme – chaise-dieu.com

Auvergne
leotoing crédit photo VKaeru

Profiter de votre visite dans les gorges de l’Alagnon pour pousser jusqu’au village de Léotoing.

Avant de vous rendre au village de Léotoing, une balade rafraîchissante et féérique aux milieux d’arbres centenaires s’imposent dans les gorges d’Alagnon. Des passerelles permettent de traverser la rivière Alagnon qui prend naissance à Font d’Alagnon vers 1450 mètres d’altitude.

Léotoing, charmant petit village médiéval, où vous pourrez découvrir l’ancienne école, le four banal, les remparts, la porte fortifiée, l’église romane St Vincent, les terrasses en écailles

Petit + : nombreuses balades en liberté autour de ce village que ses habitants ont envie de faire vivre, plus que jamais.

Auvergne
Blesle

Profiter de faire une balade à Blesle et visiter son abbaye bénédictine.

Situé au cœur de la vallée de l’Allagnon, aux confins de la Haute-Loire, c’est son abbaye bénédictine créée au IXe siècle que Blesle doit son existence, sa forteresse bâtie par les barons de Mercoeur ne subsiste que donjon, tours et mur d’enceinte, maisons à pans de bois et portes sculptées témoignent encore du passé médiéval du village. Dominé par une falaise basaltique dont les orgues constituent une curiosité géologique, ce petit village est un lieu enchanteur entouré de monts dominant la plaine de Brioude. 17 circuits de petites randonnées sont possible.

Petit + : ne manquez pas les apéros-musique, 3 jours autour du 15 août pour vivre toutes les musiques, sur les terrasses et les places du village aperos-musique-blesle.com / tourismeblesle.fr

Auvergne
Lavoûte-Chilhac crédit photo Llouis55

Faire une étape, idéale pour les amateurs de patrimoine et de nature à Lavoûte-Chilhac

Lavoûte-Chilhac, à 400 m d’altitude, tient son nom du latin volta “la boucle”, une référence au parcours sinueux de l’Allier où se trouve le village enserré, blotti en bordure de rivière. Il se compose en deux quartiers bien distincts, reliés entre eux par un pont ancien en pierre à plusieurs arches datant de 1835. Vous pourrez y visiter l’église romane Saint-Pierre, le château de Chilhac, avec ses maisons en pierre de taille typiques de la région. Vous pourrez aussi y faire du canoë Kayak.

Petit + : ne manquez pas, au lieu-dit Le Bois, la magnifique vue aérienne du village et de son méandre. Une belle carte postale ! gorges-allier.com

Auvergne
Château musée La Fayette crédit photo Eponim

Visiter le château musée Lafayette, “le manoir des deux mondes” pour honorer un citoyen d’honneur des États-Unis

Située aux confins de l’Auvergne, dans le petit village de Chavaniac, Le château musée Lafayette, maison forte du XIVe siècle, restaurée plusieurs fois au cours de son histoire, est la demeure natale du célèbre Général Marquis de La Fayette. Le parc est labellisé jardin remarquable, où il fait bon flâner avec sa roseraie, le jardin anglais, le théâtre de verdure et les étangs…. Tout au long de la visite, vous découvrirez sa chambre natale, son enfance puis dans le petit théâtre, un film retrace la grande épopée pour l’indépendance des États-Unis.

Petit + : dans la salle des partisans et opposants, ne manquez pas la saignante déclaration de Napoléon traitant La Fayette de “niais” ! chateau-lafayette.com

Auvergne
Train touristique des gorges de l’allier image source Lunon

Prendre place à bord du train touristique des gorges de l’Allier.

Entre Langeac et Langogne s’ouvrent les gorges sauvages et volcaniques qu’aucune route ne longe. Seule la ligne des Cévennes se fraie un passage au plus près de la rivière. Embarquez à bord du train touristique à une vitesse de pointe qui ne dépasse pas les 30 km/h et à 10 km/h à l’approche des plus beaux sites. un défilé de paysages sauvages façonnés par l’eau et les volcans.

Petit + : fonctionne certains jours de mi-mai à fin août ; téléphoner pour connaître les dates exactes. Réservation conseillée. Prévoir la journée. Tel : 04.71.77.70.17 traintouristiques-ter.com

Auvergne
Pradelles crédit photo
Daniel CULSAN

Entre les gorges de la Loire et celles de l’Allier, le joli village de Pradelles  appelé le “balcon du Midi”.

Ancienne place forte pour les marchands important les denrées du Midi ainsi que pour les pèlerins en route vers Saint-Gilles, transportant par convois de muletiers du vin et des fruits, du grain, la laine et le bétail de la montagne. Classé parmi les plus beaux villages de France, À voir, les portes de la ville, les hôtels particuliers, la tour de Rochely, les arcades, les vestiges de l’ancienne chapelle des pénitents, la chapelle Notre-Dame, le château du Mazigon, le château du Mazonric.

Petit + : au départ de la gare de Pradelles, le long des 15 km de l’ancienne ligne Le puy-Langogne, sillonnez landes à genêts, cultures de lentilles et tourbières sur un vélorail ! velosraildefrance.com

Auvergne
bête du Gévaudan en haute Margeride

Partir sur les traces de la bête du Gévaudan 250 ans plus tard

La bête de Gévaudan a sévi dans les campagnes françaises entre 1764 et 1767 où elle a été abattue par Jean Chastel. Aujourd’hui encore, on ignore la véritable nature de ces attaques et l’identité de la bête. Plusieurs attaques ont eu lieu en Gévaudan, c’est-à-dire l’actuelle Lozère élargie au secteur de Saugues puis sur le pourtour de la forêt de Mercoire. Vous pourrez aller au musée fantastique de la bête du Gévaudan et la maison de la bête à Auvers.

Petit + : n’oubliez pas de faire un tour au musée fantastique de la bête du Gévaudan à Saugues musee-bete-gevaudan.com

Auvergne

Piquer une petite tête au lac du Bouchet, lac volcanique qui constitue un havre de paix

À 1200 m d’altitude, site naturel le plus fréquenté du département, le lac volcanique du Bouchet constitue un havre de paix dans un écrin forestier. Ce lac d’eau pure est propice à la baignade, dans ses eaux limpides, classé Pavillon bleu. Il est situé entre Le Bouchet-Saint-Nicolas et Cayres.

Entièrement plat, le sentier fait un circuit de 2,5 km en longeant le lac sur toute sa circonférence. Ponctuée d’espaces de repos, avec de nombreux bancs qui permettent d’admirer la vue sur le lac

Petit + : idéal d’y aller à l’automne pour les couleurs

Auvergne
crédit photo Nicolas Varney 

Dressé au sommet d’un piton volcanique, le château d’Arlempdes, vous offrira un véritable spectacle.

Arlempdes, un petit village situé dans le département de la Haute-Loire, d’une altitude moyenne de 840 mètres environ. Il se situe dans les gorges de la Loire, dominé par les ruines de son château, le premier de la Loire. Petit bourg typique aux maisons en pierre et classé lui aussi parmi les plus beaux villages de France. Son château du XIe et XIIe siècle a été bâti à des fins exclusivement militaires et fait apparaître de nombreux vestiges. À voir, la poterne d’entrée du village du XIe siècle, l’église Saint-Pierre, la croix sculptée du XVe siècle

Petit + : en juillet-août, une association réhabilite le site du château en organisant des chasses au trésor.

Auvergne
Mont Mézenc image source  PRA

Le Mont Mézenc point culminant de l’Ardèche et de la Haute-Loire, haut de 1753 m dans le parc naturel régional des Monts d’Ardèche

Situé à l’extrême sud-Est de l’Auvergne, le Mont Mézenc, d’origine volcanique, ce dôme de phonolite mérite incontestablement d’être gravi, pour son panorama grandiose sur le massif central, la vallée du Rhône et les Alpes. En forme de Berceau, il a un sommet en haute Loire à 1744 m et l’autre en Ardèche à 1753 m.

Petit + : pour monter au sommet du Mont Mézenc, deux itinéraires possibles. Compter à chaque fois 25 m de marche (aller)

Auvergne
Chambon sur lignon image source Havang(nl)

Prendre une leçon de courage et de résistance au Chambon-sur-Lignon.

Cette station verte de vacances est située en moyenne montagne sur le plateau Vivarais-lignon, un territoire dont les habitants se sont particulièrement illustrés durant la seconde Guerre mondiale pour voir sauvé de nombreux juifs de la déportation. 

Ouvert au public de début mars à fin novembre, le lieu de mémoire du Chambon-sur-lignon abrite un parcours muséographique dédié aux actes héroïques des habitants du plateau, distingués comme “justes parmi les nations”, un jardin de la mémoire empreint de sérénité.

Petit + : ot-hautlignon.com

Cantal (15)

Auvergne
Festival de théâtre de rue d’Europe à Aurillac image source GPL

Fin août, assister au grand festival de Théâtre de rue d’Europe, l’incontournable de l’été cantalien

Rendez-vous majeur de l’été, pour les habitants du territoire, mais aussi pour les professionnels, artistes ou programmateurs. Il se déroule chaque année et on y retrouve des centaines de spectacles, la plupart sont gratuits, conférences, ateliers, théâtre, chants… en 2022, 700 compagnies ainsi que près de 5000 artistes se sont produits dans toute la ville. 

Petit + : la 3ᵉ semaine d’août (mercredi – samedi) aurillac.netAuverg

Auvergne
châtaigneraie cantalienne image source Changer53

Vivre ses vacances en Châtaigneraie cantalienne, c’est un peu comme vivre plusieurs séjours à la fois.

Entre le majestueux volcan cantalien, les paisibles vallons de campagne et la douceur de la vallée du lot, vous pourrez admirer une multitude de paysages ruraux vallonnés, ponctués de champs et de bois.

À voir le château médiéval de Laroquebrou, Montsalvy….

Petit + : chataigneraie-cantal.com

 

crédit photo B.navez

Visiter Tournemire, un beau village verdoyant et son château d’Anjony

Au cœur des monts du cantal, une pépite à flanc de colline, Tournemire est un beau village verdoyant sur lequel veille le château d’Anjony. L’histoire du village est marquée par la rivalité de deux familles et leurs combats pour contrôler le village, la famille Tournemire et la famille d’Anjony. La lutte cessa à l’aube du XVIIe siècle avec la défaite des seigneurs de Tournemire dont le château n’est plus que ruines.

Le village n’est pas accessible aux véhicules, le stationnement est disponible sur le bord du village. Vous pourrez y admirer les maisons aux toits de lauzes ou d’ardoises, la petite église composite, bâtie en tuf volcanique polychrome, avec un reliquaire précieux contenant une épine de la couronne du Christ.

Petit + : visitez impérativement le fier château d’Anjony qui monopolise complètement le paysage par sa rude élégance basaltique aux reflets roux – anjony.com

 

Auvergne
Salers crédit photo  Zil (d)

Taillée en pleine lave, au cœur du haut pays, Salers, cité médiévale des volcans d’Auvergne

Perché à 950 mètres au milieu des monts cantaliens, Salers doit sa réputation aussi bien à son patrimoine médiéval qu’aux richesses de son terroir. Successivement ville marchande puis ville de nobles, vous retrouverez les témoignages de son passé.

À voir l’église saint Mathieu, le musée de salers (ou la maison du commandeur), la chapelle notre dame de Lorette, les maisons de famille, la maison de bargues, du bailliage, de flogeac, de la ronade, de vernhes, des missionnaires, l’esplanade de Barrouze, la place tyssandier d’Escous, la porte du beffroi, 

Petit + : si vous le pouvez, venez hors saison, ou levez-vous tôt le matin pour découvrir la ville – salers-tourisme.fr

Auvergne
Château de Pesteils crédits photo Berrucomons

Perché à 750 m d’altitude, le château de Pesteils, surplombe la vallée de la Cère

Le donjon imposant symbolise toute la majesté du château de Pesteils et évoque le Moyen-âge dans sa plus rude expression, témoignage glorieux de ce que devait être cette place forte auvergnate. Classé monument historique, vivez un moment d’exception et plongez au cœur de 700 ans d’histoire, son donjon médiéval, ses plafonds peints, son mobilier d’époque ainsi que sa cuisine entièrement refaite façon XIXe siècle.

Petit + : en juillet-août, ne manquez pas “Les médiévales de la forteresse de Polminhac”, avec duels, tir à l’arbalète, jeux et marchés médiévaux – chateau-pesteils-cantal.com

Auvergne
Vallée de Brezons crédit photo
Père Igor

Un véritable coup de cœur, la vallée de Brezons en randonnée en Automne 

Une des plus belles vallées glaciaires en auge d’Europe, située au pied du Plomb du Cantal, une cinquantaine de sources forme le ruisseau “Brezons”. Le site est très bien aménagé, le chemin est facile à suivre et les nombreuses cascades qui jalonnent le parcours feront le plaisir des enfants comme des adultes. 

À voir cascade du saut de la truite, la bouche de la biche, boucle de Grandval, 

Petit + : paysdepierrefort.com

Auvergne

Laisser le temps s’écouler lentement en randonnant dans les monts du Cantal.

Située dans le parc naturel régional des volcans d’Auvergne, cette terre volcanique de 2700 m², qui s’est façonnée pendant 13 millions d’années, offre aujourd’hui des collines et vallées verdoyantes propices aux longues randonnées. 3 sommets, le plomb du cantal 1855 m, le Puy Mary 1783 m et le Puy Griou 1690 m.

Vous traverserez des paysages de montagne, des villages traditionnels aux toits de lauze et de magnifiques vallées (la Cère, la Jordanne…). Tout au long de votre randonnée, vous emprunterez de beaux chemins ruraux appelés “carraou”… Et sans oublier les fameux fromages du Cantal…

Petit + : pour les infos sur les randonnées – rando.cantal.fr

Auvergne

Endroit incontournable à Murat, la maison de la faune, modernisée entre 2020 et 2021

La maison de la faune propose dans un ancien hôtel particulier du XVIe siècle, sur quatre étages, 8000 papillons et insectes du monde entier, 800 mammifères et oiseaux naturalisés présentés dans leur biotope reconstitué, une ambiance sonorisée, une salle multimédia qui accueillera régulièrement des expositions, des conférences, des débats. Les animaux vous sont présentés dans leurs environnements.

Cet ancien hôtel de Sous-préfecture, cet immeuble était propriété de la famille Teilhard Laterrisse.

Petit + : murat.fr

Assister à la tradition des estives à Allanche, pour accompagner la montée des troupeaux de vaches Salers

Le temps d’un week-end, fin mai, le bourg d’Allanche célèbre la montée des troupeaux de vaches Salers vers leur résidence d’été : les estives. L’occasion d’accompagner les troupeaux, de danser au rythme du folklore auvergnat, de déguster des produits 100% locaux, de découvrir des savoir-faire bien sûr, de se retrouver. Riche programme : arrivée des troupeaux le matin au champ de foire, bénédiction, ouverture du marché de pays, défilé des bêtes dans les rues, artisanat traditionnel, fabrication du Saint-Nectaire, dégustation de bœufs Salers à la broche, grand bal de l’Estive et… le dimanche, montée des bêtes aux pâturages.

Petit + : tourismecezaillier.com

Auvergne

S’arrêter à Coltines, pour visiter l’Ostal de la Marissou, et se laisser raconter les saisons.

Le musée de l’Agriculture de Coltines, l’Ostal de la Marissou, présenté dans une ferme du XVIIe siècle, la vie des paysans de Haute Auvergne, à la ferme et aux champs, au fil des saisons. Très belle muséographie, visites guidées et émotions garanties. Visite guidée 1 h 30 approximativement.

Bon à savoir : dans la petite basse-cour, les enfants iront faire un bisou à “velours”, la lapine, et admirer “sauterelle” et “blanchette”, les rigolotes petites chèvres – coltines.com

Visiter l’écomusée de Margeride, pour tout comprendre des traditions et de la vie rurale dans le Cantal.

L’écomusée de Margeride est un musée “vivant” évoluant avec son époque, son territoire et sa population. Véritable témoignage des modes de vie et de travail, il se compose de trois sites à découvrir en pays de Saint-flour-Margeride. Le jardin de St Martin est une invitation à découvrir les milieux naturels de la région, la faune et la flore locales, en visites libres ou guidées. puis un potager de plantes anciennes ; à l’école clémence-fontille, décor et matériel des années 1930 réveilleront la nostalgie de certains lecteurs et enfin la ferme de pierre Allègre, faites une plongée fascinante dans la vie quotidienne de la paysannerie au XIXe siècle.

Bon à savoir : margeride-truyere.com 

Auvergne
viaduc de Garabit image source  Belgavox

S’incliner devant la légèreté et l’élégance du viaduc de Garabit.

Tout comme la tour Eiffel, Gustave Eiffel a conçu le viaduc de Gabarit quelques années avant.  Majestueux ouvrage de fer, le Viaduc de Gabarit réunit les deux rives de la Truyère, ce chef-d’œuvre ne serait pas là, si la rivière n’avait sculpté des gorges profondes, infranchissables. Dans les années 1870, l’extension de la ligne de chemin de fer s’envisage vers le sud pour relier Paris à Béziers, c’est ainsi qu’est né cette œuvre. Quatre années de travaux pour dévoiler un majestueux viaduc de 564 mètres de long et 122 mètres de haut

Petit + : possibilité de visites commentées, renseignements / Tel : 04.71.23.42.96. Ou sinon belvédère sur l’autoroute A75 entre les sorties n°30 et 31, avec vue plongeante sur le viaduc.

Auvergne
Saint Urcize crédit photo Thérèse Gaigé
Auvergne
Aligot
Auvergne
soupe aux orties

Petite cité de caractère, Saint Urcize est l’endroit idéal pour savourer une soupe aux orties ou un aligot

À proximité de l’ancienne vallée glaciaire du cours de la Lhère que bordent des falaises plutôt raides, Saint Urcize se dresse à 1000 m d’altitude sur un roc basaltique dominant les vallées de l’Hère et du Bès, sur le plateau de l’Aubrac. Les vieilles demeures, les ruelles étroites, les petites places agrémentées de fontaines, les restes de fortification et les ruines de l’ancien fort donnent à la cité son caractère moyenâgeux et attestent de son origine très ancienne.

Petit + : après une longue randonnée, laissez-vous tenter par un aligot, mais un vrai, mêlant harmonieusement tomme fraîche et pommes de terre. 

Allier (03)

Auvergne

Partir sur les pas de Maigret, dans l’Allier, de Moulins à Vichy.

Georges Simenon a beaucoup puisé dans l’atmosphère du département et attribua des origines bourbonnaises (de Paray-le-Frésil, où il vécut) au célèbre commissaire Maigret. Dans L’affaire Saint-Facre, on voit le célèbre commissaire revenir enquêter, à quelque 20 km de Moulins, dans le château où il passa son enfance. Le film, avec Gabin, restitue joliment l’atmosphère de l’époque… et du pays ! Et c’est parce qu’il a été enfant de chœur à l’église du village (Paray-le-Frésil, sur la carte) qu’il résoudra le mystère de la mort de la châtelaine. En 1967, Simenon écrira un Maigret à Vichy, dont la lecture est recommandée à quiconque irait prendre les eaux dans cette jolie ville.

Auvergne
Muséographie de Moulins

Découvrir la riche muséographie de Moulins.

Avec ses petites rues piétonnes et ses belles maisons à colombages, le centre Moulins mérite qu’on s’y attarde. Mais c’est surtout par ces passionnants musées que Moulins vous surprendra. Ne manquez pas l’étonnante maison Mantin, dont le propriétaire a demandé par testament la réouverture 100 ans après sa mort, témoignage d’un habitat bourgeois du XIXe siècle. Puis poussez jusqu’au Centre national du costume de scène, situé dans les faubourgs ; ses 10 000 costumes de théâtre, opéra et ballets combleront immanquablement vos yeux. Quant au délicieux musée de l’illustration jeunesse, du XIXe siècle à nos jours, il ravira petits et grands.

Petit + : mab.allier.fr / mij.allier.fr

Auvergne

S’attarder dans la forêt de Tronçais, avec ses arbres grandioses et plusieurs fois centenaires, ses étangs

D’une superficie de 10 600 hectares, la majestueuse forêt de Tronçais n’est pas une forêt d’exception pour rien !  Un patrimoine forestier qui s’étend sur près de 11000 hectares au nord-ouest du département de l’Allier, cette forêt est l’un des pus beaux massifs forestiers de France. Aménagée par Colbert, l’un des principaux ministres de Louis XIV, elle est connue pour abriter des chênes d’une grande qualité qui sont notamment utilisés pour la fabrication des tonneaux où vieillissent les plus grands crus des vignobles français.

Située à Saint-Bonnet Tronçais, la futaie Colbert II abrite des chênes âgés de deux siècles, qui comptent parmi les plus beaux. Au départ du Rond de Richebourg, une balade d’environ une heure permet de comprendre tour à tour le terroir, la sylviculture, la qualité des bois de Tronçais et la fabrication des tonneaux. Vous pourrez aussi admirer cerfs, chevreuils, sangliers, chouettes, hulottes, buses variables ou encore aigles bottés…

Petit + : procurez-vous auprès des offices de tourisme le livret sur la forêt de Tronçais.

Auvergne

Se sentir tout petit à l’église prieurale Saint pierre et Saint Paul à Souvigny, la plus grande du département 

Haut lieu de pèlerinage depuis le Moyen-âge, la ville de Souvigny (allier) fief de la famille des Bourbons,  possède un ensemble prieural exceptionnel dont la fameuse église, la dernière en France à posséder un double transept. Vers 915, Aymard, viguier de Deneuve, lieutenant du duc d’Aquitaine, fait don à Cluny de ses propriétés de Souvigny, c’est au cours du Xe siècle que les moines s’établissent à Souvigny. C’est lorsque les deux illustres abbés, mayeul et odilon viennent y mourir que l’église devient un lieu de pélerinage.

Petit + : pour rester dans l’ambiance, ne manquez pas la Foire médiévale et le festival des troubadours et saltinbanques fin juillet- début août – souvigny.com

Auvergne
Charroux crédit photo Robin Poitou

Le soir venu, laisser le village de Charroux livrer ses charmes.

À 30 km à l’ouest de Vichy et à 20 km au sud de Saint-Pourçain-sur-sioule, juché sur son plateau, charroux est une escapade bourbonnaise pleine de charme. Renommée pour sa moutarde, cette ancienne place forte et commerçante a bien d’autres atouts. Classé parmi les plus beaux villages de France, ville fortifiée et un important carrefour d’échanges au Moyen-âge. Il a gardé son caractère médiéval avec son beffroi, ses rues pavées et ses fortifications, ses puits profonds, ses maisons d’époques.

Petit + : s’il vous reste un peu de temps, allez donc à la Maison des horloges vérifier si les cadrans indiquent tous la même heure !

Auvergne
vichy crédit photo stéphane Balanger

S’offrir une cure de Vichy, puis revivre l’époque Napoléon III en compagnie d’un guide sans œillères.

Vichy, la ville reine des villes d’eau, où l’on peut tout faire à pied ! Une ville vivante, paisible, agréable et surtout pleine de surprises. Cette célèbre cité thermale à l’ambiance un brin surannée, est connue pour son architecture thermale de la fin du XIXe siècle, son eau minérale pétillante et ses pastilles

À voir le palais des congrès Opéra, les 4 chemins, le hall des sources, le grand établissement thermal, les chalets Napoléon III, la rue Alquié, le boulevard de Russie, la rue de Belgique, le parc Napoléon III, les plages du lac, la source des célestins, la source Lardy, l’église saint Blaise et Notre dame des malades, le kiosque à musique

Petit + : ne manquez pas les visites guidées de l’office de tourisme – vichy-tourisme.com. Enfin, poussez la porte du restaurant Decoret, le plus créatif des chefs auvergnats.

Auvergne
photo source Gemeinfrei

Vous aimez la randonnée, à pied, à cheval ou en VTT, rendez-vous sur la montagne bourbonnaise

Entre Loire et Allier, deux petits massifs montagneux parallèles, les bois noirs et les monts de la Madeleine forment la Montagne bourbonnaise. Point culminant du département avec ses 1287 m. Au creux de ces collines sont nichés de remarquables sites naturels, des rivières à truites, et de pittoresques villages. Les collines arrondies, agrémentées de quelques pitons rocheux, dominent de vertes vallées peuplées de chênes, châtaigniers, hêtres, sapins et bouleaux.

À voir, découverte sportive, la loge des gardes, le foyer de Montoncel, 

Petit + : passez dans les offices de tourisme prendre les topoguides des randonnées et des circuits de VTT – tourisme-montagne-bourbonnaise.com

Auvergne
Chute libre à Lapalisse

Vivre une expérience unique et découvrir les sensations de la chute libre à Lapalisse.

Le Cavok S.A ou centre européen de chute libre situé au centre de Lapalisse-Périgny, sur un aérodrome consacré au parachutisme, propose des cours et des formations en parachute pour toutes les personnes, débutantes ou avancées qui veulent goûter au plaisir de voler dans le vent. Apprentissage des formes de chutes libres, le maniement du parachute, etc. Les stagiaires bénéficieront au tout début d’un baptême de l’air en parachute biplace à 4200 m d’altitude. Vous pouvez bénéficier aussi d’un centre d’hébergement et d’une cafétéria sur les lieux.

Petit + : lapalisse-aero.com

Auvergne
Le Pal parc animalier et d’attraction Crédit photo Julien Ville 

Se permettre de faire un petit séjour dans un hébergement insolite au parc animalier et d’attraction Le Pal

Situé dans la région Auvergne-Rhône-Alpes, dans le département de l’Allier, un triptyque gagnant : le fun des attractions, la découverte des animaux et des logements insolites ! Dans un cadre unique sur 50 hectares à Saint Pourçain sur Besbre, le Pal est un parc d’attractions unique en son genre. Créés en 1973, les animaux sont des espèces locales et européennes ainsi que d’autres continents. On peut y admirer des pandas roux, des gibbons à main blanche, des hippopotames ou des lycaons !

Petit + : possibilité de dormir sur place dans les lodges sur pilotis, magique le soir, quand le parc se vide – lepal.com

 

Laisser un commentaire