Croatie

Merci de partager
0
fb-share-icon0
Tweet 168
Pin Share168

Lorsqu’on se rend en Croatie, on n’imagine pas repartir sans aller sur une de ses plages, visiter Dubrovnik, l’île de Mljet, l’île de korcula, markarska, split, sibenik. Entre ses superbes côtes, ses îles paradisiaques, ses villes et villages chargés d’histoire, ses parcs naturels, ses parcs naturels d’une incroyable beauté, vous n’aurez que l’embarras du choix

Croatie
ville haute de Zagreb

Ne pas manquer Zagreb, qui allie le charme des ruelles et la vie industrielle

Zagreb est la capitale de Croatie, située au nord entre le Mont Medvednica (1035m) et la rivière Sava. Elle a été le centre culturel du pays depuis le Moyen-âge et elle continue à être une destination culturelle, artistique, monumentale. L’architecture austro-hongroise caractéristique du 18ᵉ et 19ᵉ siècle fait le charme de Zagreb. De nombreux édifices de cette époque magnifiquement conservés donnent du panache à la capitale croate. Ville industrielle, on y trouve encore d’importants sites de productions. Au carrefour entre l’Europe centrale et orientale, Zagreb est un pôle commercial international et un important centre d’affaires. Avec son lacis de ruelles pavées, ses vieilles demeures, fondée au XIIe siècle et ses nombreux escaliers, son charme est irrésistible.

Croatie
Splendeur baroque de Varazdin

Aller admirer l’architecture de Varazdin, avec ses musées, à ne pas louper !

La “Vienne de la Croatie” comme on l’appelle également, est une destination offrant calme et tranquillité. Son charme ne lui vient pas uniquement de son architecture, mais aussi de ses rues animées et de ses jolies places. Les bâtiments, les musées, la musique et les fleurs de Varazdin embellissent la ville et en embaument l’air. La ville de Varazdin permet de retracer plus de huit siècles d’histoire et de retourner à l’époque où elle était quasiment exclusivement habituée de nobles, de bourgeois, d’artistes et d’artisans. C’est notamment grâce à cette richesse qu’elle devint la capitale de la Croatie au cours du 18e Siècle. Elle était le refuge des nobles et d’habitants prospères de la région, tel que des propriétaires fonciers, des artisans ou encore des artistes. Cette situation en fit un temps la capitale de la Croatie (de 1756 à 1776)

Croatie
Pula
Croatie
Porec
Croatie
Rovinj
Croatie
Istrie

Visiter Pula, Porec, ou Rovinj, villes d’Istries, c’est la mer, les plages, la campagne, les cités romaines, vénitiennes, médiévales mais aussi la gastronomie

L’istrie, la péninsule la plus grande de la Croatie qui s’avance dans l’Adriatique, est une terre de métissage culturel et de contrastes en raison de sa situation géographique aux confins de la Slovénie, de l’Italie et de la Croatie, isolée de celle-ci par le massif de la cicarija. Pula, la Romaine avec son amphithéâtre, Rovinj et ses ruelles médiévales, Porec et sa basilique Byzantine… Savoureux mélange avec des paysages magnifiques.

Croatie
Lacs de Plitvice

Incontournable, allez faire le grand tour des lacs de Plitvice, avec ses cascades spectaculaires.

Une des merveilles de la Croatie, Les lacs de Plitvice sont le plus ancien et le plus grand parc national de la République de Croatie. Les Plitvicka Jezera sont un chapelet de 16 lacs tombant en gradins sur approximativement 130 m de dénivelée. Grâce à sa beauté naturelle exceptionnelle, cette région a toujours attiré les amoureux de la nature. Alimentés par une quantité de sources, ruisseaux  et torrents, les lacs sont reliés par une kyrielle de cascades spectaculaires.  C’est pourquoi le 8 avril 1949, elle a été déclarée premier parc national de la République de Croatie. Le processus de création de travertin, qui forme des barrières et crée ainsi des lacs, est une valeur universelle unique pour laquelle les lacs de Plitvice ont reçu une reconnaissance internationale en 1979, en s’inscrivant sur la liste du patrimoine mondial de l’Unesco.

Petit + : compter la journée pour la visite complète des lacs – np-plitvicka-jereza.hr

Croatie
orgue maritime

Se rendre à Zadar et se laisser bercer par le son envoûtant de l’orgue des mers.

L’orgue de la mer ou orgue des mers de Zadar, instrument de musique de 70 m de long, est une création originale de Nikola Basic. L’architecte mélomane croate a d’ailleurs été primé en 2006. L’idée première consistait à réhabiliter la ville, suite aux importants dégâts de la seconde guerre mondiale. La riva, alors reconstruite sous la forme d’un immense bloc de béton, ne donnait pas satisfaction à la mairie. C’est ainsi qu’en 2005, une portion de cette promenade, le long du littoral, a été repensée et transformée à l’occasion d’un projet de réaménagement de la côte.

Croatie
Les îles Kornati

Profiter des îles désertes dans les Kornati, les plus sauvages de la Croatie

Les îles Kornati sont les îles les plus sauvages de la Croatie. Au total, l’archipel compte 150 îles désertes plongés dans les eaux turquoise. 89 font partie du Parc national qui s’étend sur 300 km² aux abords de Sibenik et de Zadar. Pour la découvrir, pas d’autre choix que de prendre un bateau ! 

Petit + : pas de ferry public vers les Kornati, seulement des excursions organisées par des agences agréées (liste sur – konati.hr)

Croatie
Primosten

Découvrir Primosten depuis la côte, adorable village blotti sur une langue de terre.

Petite péninsule avec une forme particulière, avant d’y arriver, il faut s’arrêter pour ne pas manquer la vue, cette merveille de la nature peaufinée par la main de l’homme. Primosten est une belle ville, petite et charmante.  La plage de Velika Raduka faites de gravier est la plage préférée des touristes et idéale pour les familles avec des enfants en raison de l’entrée facile dans la mer.

Croatie
Cathédrale Saint-Jacques de Sibenik

Aller admirer à Sibenik la Cathédrale Saint-Jacques, construite entre 1431 et 1535 et ses 71 têtes sculptées

À quelques dizaines de mètres de la mer seulement, la cathédrale de Sibenik moins visitée, mais elle possède un charme très fort, elle accueille aussi bien les croyants que les touristes de passage. Construite au 15ᵉ siècle, c’est une des merveilles de la côte dalmate et inscrite au patrimoine mondial de l’Unesco. Cet édifice religieux inédit par l’audace des techniques de construction employées est un bel aperçu de la richesse des échanges d’alors entre la Toscane, l’Italie et la Dalmatie. Le portail est un chef-d’œuvre.

petit +: à voir de préférence le matin, lorsque le portail renaissance bénéficie du jeu de la lumière et des ombres.

Croatie
Parc national de Krka

Profiter de la fraîcheur dans le parc national de Krka, avec les chutes d’eau tourbillonnantes, et ses vieux moulins

Le parc national de Krka est un des plus beaux parcs de la Croatie, havre de verdure et de fraîcheur, il s’étend le long de la rivière Krka, qui, tout au long de son cours, a profondément entaillé le plateau karstique en une série de spectaculaires cascades.  On peut y admirer ses chutes d’eau et profiter de la flore et de la faune exceptionnelle. On peut facilement trouver des navettes qui proposent de faire l’aller-retour depuis la côte.

Petit + : le parc se situe à une quinzaine de kilomètres de Sibenik ; une entrée à Lozovac, l’autre à Skradin : npkrka.hr

Croatie
Les ruelles du vieux Trogir

Déambuler dans les ruelles tortueuses de Trogir, inscrit au patrimoine Mondial de l’Unesco

Joli petite ville, entre Split et Sibenik, sur la côte dalmate, Trogir c’est tout le moyen-âge dalmate. Classée au patrimoine mondial de l’Unesco. Son intérêt réside dans les ruelles tortueuses, bordées de maisons en pierre de taille, pour de longue flânerie et son centre historique et dans son front de mer. Sa particularité est que son centre historique est “coupé” du reste de la ville par deux bras de mer. 

À voir la cathédrale SV lovre, la place Ivana Pavla II, la rue Augustina kazotica, le quartier ouest du Trogir médiéval, le marché, la forteresse Kamerlengo, les portes médiévales, les remparts et la tour saint marc, 

Petit + : beaucoup de monde en été ; y aller au petit matin, si possible.

Croatie
Palais de l’empereur Dioclétien crédit photo Ballota 

Se prendre pour l’empereur et visiter le palais de l’empereur Dioclétien, un centre ville très animé

À Split, le palais de Dioclétien, l’un des édifices les mieux conservés, est plutôt une grande forteresse protégée par des tours et des murailles. Le palais a été construit au 4ᵉ siècle par ordre de l’empereur romain Dioclétien pour passer ses dernières années.  La construction s’achève en 305 avant notre ère. Aujourd’hui, elle est toujours habitée par le peuple.

Petit + : consacrer au moins une bonne journée et une soirée à arpenter l’endroit.

Croatie
La Cétina en raft ou en canoë-kayak

Aller faire du raft ou du canoë-Kayak sur la Cetina, rivière encadrée de majestueuses montagnes

Le sol karstique et les roches calcaires de Croatie entraînent la création de jolis reliefs et particularités géographiques pour le plus grand bonheur des randonneurs, des grimpeurs, et aussi des spéléologues et plongeurs. La source de la rivière Cétina à 385 m d’altitude,  est un impressionnant trou bleu de plus de 120 m de profondeur qui déverse ses eaux très fraîches par un ruisseau qui alimente le lac de Peruca et se jette dans la mer 100 km plus loin.

Croatie
L’Ermitage de Blaca image source
Kork

Se rendre à l’ermitage de Blaca sur l’île de Brac pour vous couper le souffle

L’île de brac, réputée dans le monde entier pour sa magnifique pierre blanche, des vignobles dorés, des eaux étincelantes, des plages de sable blanc, des criques bordées de pins, un paradis pour les amoureux du soleil et de la nature. D’une superficie de 395 km², c’est la 3e plus grande île de la mer Adriatique. La balade jusqu’à l’ermitage de Blaca est superbe, il faut compter un peu moins d’une heure. L’ermitage puise ses origines dans une grotte où les moines du XVIe siècle trouvaient la solitude. Considéré comme un lieu spirituel, ils y ont construit une église autour de la grotte, utilisée pendant plus de 400 ans.

Petit + : la meilleure façon d’accéder au site est d’y arriver à pied, après avoir fait une petite excursion en bateau au départ de Bol.

Croatie
la grand place de Hvar
Croatie
île de Palmizana

S’arrêter à la plage de l’île de Palmizana, dans l’archipel des Plakleni, et siroter une boisson fraîche sur la grand-place de Hvar.

Non loin de l’île de Hvar, longiligne et montagneuse, sur l’île du même nom, s’étend un petit chapelet d’îles que l’on aperçoit à l’œil nu et vers lequel de nombreux bateaux taxis font des allers-retours. Ces îles croates, appelées îles infernales ou îles pakleni, à voir les ruelles en escalier, les eaux limpides au ras des quais, les belles dalles lustrées de la place centrale, s’étirent d’ouest en est.

Petit +: Palmizana est accessible en 20 minutes de bateau-taxi depuis le quai du port.

Croatie
Massif de Biokovo

Cyclisme et randonnée dans le massif du Biokovo, pour visiter les grottes

Imposant massif karstique, le parc naturel du Biokovo s’étire sur près de 20 mille Ha, juste au-dessus de la belle ville de Makarska. Classé parc naturel, il est formé de montagnes calcaires, arides et rocailleuses, se termiant par des falaises abruptes en surplomb de l’Adriatique. Culmine le mont Sveti Jure (1762m). Si vous aimez la beauté naturel loin des foules, le massif offre de nombreuses possibilités de randos.

Petit + : l’entrée du parc se situe sur la route de montagne entre Makarska et Vrgorac : plein d’infos sur le site – biokovo.com

Croatie
Parc national de Mljet

Faire le plein de nature au bord des lacs dans le parc national de Mljet

L’île de Mljet est située à quelques heures en bateau à l’est de l’île de Korcula en prenant la direction de Dubrovnik. Le parc occupe la partie occidentale de cette île verte et calme de la côte adriatique dont l’attraction principale est la nature. Il est constitué de deux baies profondes qui s’ouvrent à la mer et entouré d’une végétation dense. Sur l’un des lacs, une petite île, appelée Melita, émerge de l’eau et abrite un monastère bénédiction datant du 12e siècle. 

Petit + : un chemin de 5 km, entre Pomena et Soline, fait le “tour” du lac ; à pied ou à vélo, c’est une superbe balade.

Croatie
Dubrovnik

S’époustoufler dans les rues de la vieille ville de Dubrovnik la perle de l’Adriatique 

Située en bord de mer, avec sa magnifique vieille ville historique, Dubrovnik, est l’un des endroits le plus époustouflant à visiter, perchée sur les eaux de l’Adriatique, des maisons couvertes de tuiles rouges, des palais, des couvents, un dédale de ruelles dallées de pierres blanches, le tout ceint de magnifiques remparts. La ville regorge de monuments culturels et historiques témoignant de son existence millénaire..

À voir les remparts de la ville fortifiée, la forteresse Lovrijenac, la stradun, la cathédrale de l’Assomption, le palais du recteur, le monastère dominicain, le monastère franciscain, le mont Srd et son fort, le quartier de Lapad, l’île de Lokrum, les îles Elaphites, la gastronomie locale

Petit + : pour apprécier pleinement sa beauté, il vaut mieux flâner dans les rues tôt le matin ou au crépuscule.

 

Laisser un commentaire