D’abord je m’équipe !

Merci de partager
0
fb-share-icon0
Tweet 168
Pin Share168
D'abord je m'équipe !

Le sac de courses zéro déchet contient quelques indispensables. Quand on évite les emballages jetables, il faut bien les remplacer par autre chose ! Les alternatives réutilisables sont préférables au plastique polluant ou au papier et carton recyclables, mais à durée de vie très courte. Il s’agit soit d’un contenant pratique et léger comme un tote bag ou des sacs à vrac qui servent juste à faire vos courses, soit directement du contenant dans lequel vous stockerez l’aliment chez vous, comme un bocal, une boîte, une bouteille, un flacon… Prête pour le shopping ? Go !

D'abord je m'équipe !

Les sacs à vrac en tissu, trop chouchous

Ce sont de petits sacs lavables avec un cordon pour les fermer. Il en existe de toutes les tailles et de tous les formats, dans des tissus très simples, tendance ou originaux, en coton, tulle, tissus de récupération… C’est encore mieux s’ils sont en coton bio ou certifié écologiques (GOTS® ou Oeko-Tex®, par exemple). Et si vous vous sentez l’âme créative, vous pouvez même les coudre vous-même ! Prenez soin de noter le poids du sac (évitez de l’écrire sur le haut du sac qui, une fois fermé, forme des plis). Vous pouvez choisir un tissu très fin, voire transparent, comme le tulle, pour mieux vous y retrouver et faciliter le travail de la personne en caisse qui doit vérifier le contenu des sacs. Si vous prenez souvent les mêmes produits, vous pouvez graduer votre sac avec un marqueur, à la manière d’un verre doseur. Et si vous fabriquez vous-même vos sacs, vous pouvez améliorer le système de fermeture : un zip, un scratch…

À quoi ça sert ? Ces sacs s’utilisent en magasin pour les produits secs (pâtes, riz, légumineuses, céréales, oléagineux…), les fruits et les légumes, le pain. À la maison, vous transvasez les produits secs dans des bocaux hermétiques pour éviter les insectes et le rancissement pourront être placés dans la cuisine ou le frigo, mais le pain peut rester dans son sac !

Les petits plus zéro déchet

Les sacs à vrac prennent peu de place et peuvent servir à bien d’autres choses : acheter une petite gourmandise, le transformer en trousse de maquillage, emballer un achat un peu fragile… Alors n’hésitez pas à glisser votre préféré dans votre sac à main pour toujours l’avoir avec vous !

D'abord je m'équipe !

Les jolis tote bags

Vous en avez probablement déjà une petite collection chez vous, que vous n’utilisez pas si souvent. Pourtant, les tote bags sont extrêmement plus polluants et générateurs de déchets pendant leur fabrication que les sacs en plastique si on les utilise moins de 300 fois (la culture du coton demande énormément de ressources, surtout en eau, et est extrêmement polluante). Rentabilisez leur impact écologique très fort en les utilisant pour les courses ! Optez pour du tissu épais, résistant, coloré pour cacher les taches : vos totes bag dureront encore plus longtemps !

À quoi ça sert ? À vous servir en fruits et légumes au magasin, mais aussi à transporter vos courses ou à ranger vos sacs à vrac entre deux virées courses.

D'abord je m'équipe !

Mes petites boites, bouteilles et bocaux

Si vous n’êtes pas déjà équipée en contenants plastiques type Tupperware® ou si vous voulez bannir le plastique de votre vie, remplacez-les par des boîtes et des bocaux, et optez pour des bouteilles en verre pour les produits liquides. Préférez des contenants en verre ou en inox. Vous pourrez gagner du temps et ranger directement vos provisions sans devoir les transvaser. Le verre a cependant l’inconvénient d’être lourd et cassable, alors attention à votre dos et soyez délicate lors de votre shopping !

À quoi ça sert ? Ces contenants fermés servent pour les produits humides : des bouteilles pour les liquides comme les huiles, les produits de ménage, les savons liquides, des boîtes ou des bocaux pour les viandes, le fromage, les olives, la moutarde… et pour les produits trop fins pour les sacs à vrac, comme les farines.

Nos lunchbox en plastique !

Des particules des emballages en plastique et en aluminium peuvent régir avec les aliments et se détacher pour s’y mêler. Plus un aliment est stocké longtemps et à la chaleur, plus cette migration a des chances de se produire. Pour l’éviter, utilisez des composants en verre ou en inox !

Comment bien choisir ses contenants ?

Vérifiez que la fermeture est hermétique, avec un joint en caoutchouc ou en silicone. Les pots de compote ou de confiture peuvent convenir, mais ne sont pas très hermétiques, utilisez-les pour les produits que vous consommez rapidement. Choisissez des contenants faciles à ranger (les formats carrés prennent moins de place sur les étagères puisque les angles permettent de bien les ranger côte à côte). Adaptez la taille de votre contenant à son contenu : pas besoin d’un bocal d’1 litre pour 100 g de sirop d’érable !

Notez les ingrédients et la date de péremption sur les contenants que vous remplissez : vous verrez en un coup d’œil ce qu’ils contiennent et vous éviterez le gaspillage – gain de temps et d’argent !

 

 

Laisser un commentaire