Danemark

Merci de partager
0
fb-share-icon0
Tweet 168
Pin Share168

Petit pays scandinave, constitué d’une péninsule (celle de Jutland) et d’une myriade de petites îles. Grâce au pont de l’oresund, véritable prodige technique et architectural, il est relié à la suède… Agréables à découvrir à vélo, les villes danoises respirent le calme et la douceur.Les tonalités y sont douces, le vert de la campagne omniprésent, la lumière superbement dorée certains soirs d’été.  Au pays des cyclistes, plus de 12 000 km de pistes cyclables vous attendent. Copenhague, la capitale, est un véritable musée à ciel ouvert. Sa jeunesse et son atmosphère dynamique contrastent à merveille avec le caractère historique de ses châteaux. La ville est aussi un haut lieu de la musique classique, comme en témoigne l’Opéra de Copenhague ou encore la salle symphonique

Vous rendre au musée d’Art Moderne de Louisiana, et vous régaler devant les chef d’oeuvres.

Danemark

Le musée Louisiana est l’un des musées internationaux dédiés à l’art moderne et contemporain les plus importants. Situé sur la côte du nord de Sjaelland et surplombant la mer, il représente un mélange équilibré et élégant entre paysage, architecture et art. Situé à Humlebæk, il accueille en permanence 3500 œuvres, (giacometti, bacon, Tinguely, Warhol, Picasso, Jacobsen, Asger jon, etc.). 

Le petit + : Situé à Humlebæk, à 34 km de Copenhague – Louisiana.dk

Visiter le port avec les bateaux des vikkings à Roskilde

Sa position au fond d’un fjord très protégé, capitale du Danemark entre le 10e et le 15e siècle, époque célébrée aujourd’hui à travers le célèbre musée des bateaux vikings, Roskilde est de nos jours une magnifique cité où l’on découvre une pléiade de joyaux touristiques. On peut y admirer une trentaine de bateaux d’origine nordique, reproduits selon les méthodes traditionnelles. Située sur l’île de Seeland, elle est parsemée de belles maisons modernes, de sublimes cathédrales et de plusieurs musées.

Le petit + : pour les détails sur le musée, consulter le site vikingeskibsmuseet.dk

C’est à vélo que vous pourrez découvrir l’île de Møn et ses églises médiévales

Site naturel très apprécié des géologues et des préhistoriens, Connue pour ses impressionnantes falaises blanches, ses plages, ses églises médiévales et ses tombes néolithiques, la merveilleuse île de Møn est reconnue comme le refuge de Grønjaegars hoj, le tumulus le plus important du pays. Elle est élégamment encadrée par l’île de seeland au sud et par l’île Falster à l’est. C’est le gîte des géants d’autrefois et plus de 200 monuments funéraires de l’âge de bronze. 

Le petit + : on s’y rend soit par la route, soit avec le ferry qui fait la liaison en été entre Kalvehave et Stege, la ville principale de l’île. visitvordingborg.dk

Goûtez à la vie insulaire authentique sur l’île de Bornholm

 

Bornholm est surnommée “la corse du Danemark”, sans doute du fait de son ensoleillement exceptionnel. Pour les amoureux de la nature, de tranquillité, de paysages bienveillants, de balades à vélo, de belles plages, de villages de pêcheurs. A visiter pour ses paysages à couper le souffle, ses plages de sable blanc.

A voir le château d’Hammershus, les églises rondes fortifiées, la réserve naturelle d’Almindingen.

Le petit + : on s’y rend en bateau depuis Ystad en Suède ou Køge au Danemark, ou bien avion depuis Copenhague ; bornholminfo.dk

Il était une fois, à Odense, l’écrivain des contes de fées, le plus célèbre du monde

 

Il était une fois, une petite ville dansoise qui a donné naissance à l’écrivain de contes de fées le plus célèbre du monde. Mr Hans Christian Andersen, né en 1805, est originaire de la ville d’Odense au Danemark, avec ses vieilles rues pleines de caractère, des musées inspirants et une forte culture du vélo. Vous pourrez visiter sa maison natale convertie en musée. La présentation impeccable et très vivante permet de pénétrer l’univers de celui qui a fait rêver des générations d’enfants.

Le petit + : pour toute info, une seule adresse museum.odense.dk ; tout y est, en anglais

Visiter les fjords et admirer la flore et la faune exceptionnelle.

C’est à bord d’un petit voilier que les paysages révèlent toute leur splendeur. Il existe également un réseau de petites routes, de Liseleje à Frederikshavn, qui longe d’insolites rivages déserts. La région des fjords se situe au nord de la ville de Roskilde. Deux des plus beaux fjords du Danemark s’y trouvent. le Roskilde fjord, tout d’abord, présente une variété de paysages inouïe. Il est constitué d’environ trente petites îles, foyers d’une faune et d’une flore exceptionnelles. l’isefjord, est un lieu prisé par les pêcheurs locaux. Tout près de la vallée de la rivière Ejby, il abrite une réserve naturelle riche de diverses espèces de plantes extrêmement rares. Vous pourrez tenter de vous baigner mais l’eau est frisquette. Au mieux, la température de l’eau se hisse jusqu’à 20°C, en plein mois d’août.

Dégainez votre appareil photo sur les plages immenses de la mer des Wadden pour chasser le phoque

 

Réserve naturelle unique au monde. la mer des Wadden, écosystème riche et diversifié, protégé par l’Unesco, est un univers à deux visages, régi alternativement par le flux et le reflux, par le sable et l’eau. Une cinquantaine d’îles protègent la mer des Wadden, peu profonde. Plage larges comme des champs, dunes, bancs de sable, marais salés, moulières, sur ces vastes espaces sauvages, on marche à la traque des moules et des phoques, ou à celle des phoques, qui se comptent ici par milliers. Texel, vlieland, Terschelling, Ameland et schiermonnikoog sont les cinq îles frissonnes parsemant la mer des Wadden.

Le petit + : la base idéale pour aller découvrir les îles de la mer de Wadden est la jolie ville de Ribe.

Aller jouer à Légoland® à Billund, le parc le plus célèbre et le plus aimés en Europe

 

Légoland® est un parc historique, fondé à Billund en 1968,  Conçu pour les petits, le parc en fait fascine aussi bien les plus grands grâce à ses attractions amusantes, où tout, tout, tout est construit en Légo®, comme Miniland, le monde recréé avec des millions de briques Légo®. Dès l’entrée, on plonge dans l’ambiance. Les enfants pourront prendre leur premier permis de conduire à la Toyota Traffic School ou cuire le pain avec le Chef Grandes oreilles dans l’ouest sauvage ou s’amuser des heures durant avec ces petits cubes de toutes les formes et de toutes les couleurs. N’oubliez pas de faire un tour sur les montagnes russes du Château du Roi ou de monter à bord du sous-marin pour une aventure avec les requins d’Atlantis by Sea life ™. Le parc propose des reproductions, des attractions, des spectacles, des boutiques, des restaurants et des hébergements.

Le petit + : pour toutes les infos pratiques, les horaires etc., consulter legoland.dk

Découvrez Himmelbjerget à Skanderborg, l’un des endroits les plus emblématiques de la magnifique régiçon des lacs du Danemark

Faites un voyage au sommet de la tour, qui mesure 25 mètres de haut et a été érigée en mémoire du roi Frederik VII, qui, le 5 juin 1849, a donné au peuple danois sa constitution libre, profitez de la vue imprenable sur Julsø et le paysage. Explorez l’histoire fascinante de la naissance de la démocratie et découvrez comment cet endroit a joué un rôle important dans l’histoire du Danemark. Jusqu’au milieu du XIXe siècle, Himmelbjerget était perçu comme le point culminant du Danemark, avec ses 147 mètres au-dessus du niveau de la mer. On peut y faire des randonnées, propice à de belles balades avec un cadre bucolique et apaisant mais on peut aussi découvrir le coin à vélo, et bien sûr, en canoë. On pagaie sur la rivière Remstup A, les lacs Brassø, Borresø, et Julsø, jusqu’au pied du Himmelbjerget.

Le petit + : beaucoup d’infos sur la région sur silkeborg.com

Prendre un bain de foule et aller boire un verre sur les berges du canal d’Aarhus, bondé de monde en été.

Fondée au Xe siècle, par les vikings, la ville d’Aarhus, située sur la côte de la péninsule danoise, dans la région du Jutland, Aarhus est à la fois une ville historique, culturelle et cosmopolite. Vous serez dans l’enchantement de sa belle concentration d’attractions incontournables ! Ici la culture tient une place de choix, et cela se dénote par les nombreux événements culturels qu’organise la cité chaque année, à savoir le Spot festival, le Food festival ou encore le Northside Music festival.

A voir le musée Aros Aarhus Kunstmuseum, rue øllestien, le musée à ciel ouvert Den Gamle by, le quartier latin, le jardin botanique, le palais Marselisborg, Tivoli friheden, le musée de Moesgard, Dokk1, l’Isbjerget, 

Découvrir, incrédule, la richesse du mobilier et les toiles de grands maîtres du château renaissance de Vœrgård

image source Jørgen Larsen

Dans le nord du Jutland, se cache l’un des plus beaux châteaux privés du Danemark, inauguré en 1580, entourée de douves et d’un vaste parc boisé. cette splendide demeure Renaissance était la propriété d’un Danois parti travailler en France dans les vignes des Laffitte. Construit XVIe siècle, sur un site déjà occupé par un édifice de pierre qui fut incorporé à l’aile nord. Restauré par son dernier propriétaire au XXe siècle, le conte Oberbech-Clausen. Celui-ci fit transférer l’importante collections d’oeuvres d’art léguée par sa femme. De magnifiques toiles de Rubens, Raphaël, Fragonard ou Goya, des pièces de mobilier rarissimes, de la porcelaine française…

Le petit + : à 38 km au nord d’Aalborg ; pour les infos pratiques, voir voergaardslot.dk

Admirer les chaumières aux toits d’algues sur l’île de Læsø

Sur l’île de Læsø, la plus grande île de la baie du Kattegat en mer du nord, située au large des côtes du Danemark, il y a des maisons étonnantes aux toits en algues. Ces toits ont jusqu’à un mètre d’épaisseur et, comme ils pendent au-dessus des murs, la maison semble porter un manteau. Certains ont plus de 300 ans et sont une caractéristique de l’île. Au programme sur l’île, longues balades à vélo, petites églises couvertes de fresques, zones humides et landes fleuries, dunes, salines etc. 

Le petit + : au large de fredriksshavn ; visitlaesoe.dk

Copenhague

Admirer l’une des plus belles collections au monde d’œuvres de Gauguin à la Ny carisberg Glyptotek

 

La glyptothèque Ny Carlsberg abrite une vaste collection de sculptures et de peintures de différentes périodes historiques. Une aile est consacrée à l’art français comme Césanne, Corot, Degas, Matisse, Rodin, Van Gogh et une salle entière de Gauguin. A quelques mètres des jardins de Tivoli, elle a été inauguré en 1888, le fondateur est Carl Jacobsen, le fils du fondateur de la célèbre marque de bière danoise Carlsberg, celui même qui a financé la construction de la petite sirène de Copenhague.

Le petit + : l’entrée est gratuite le dimanche glyptoteket.com

Vivre la chaude ambiance des bars et restos de Nyhavn, au cœur de la plus méditerranéenne des villes nordiques.

 

Véritable image de carte postale, avec les maisons colorées sur les rives du canal Nyhavn, au coeur de la ville. Au milieu du XVIIe siècle, le roi Christian V a ordonné la construction du canal comme principal accès à la mer à Copenhague. A l’origine, c’était un port de commerce où accostaient des navires du monde entiers, et il regorgeait de marins. Cet espace est rapidement devenue célèbre pour ses brasseries et ses lieux de prostitution, même si aujourd’hui il a radicalement changé d’essence. Vous pourrez partir faire un tour de la ville en bateau ou vous asseoir à la terrasse d’un des nombreux bars et restaurants.

Sourire à la Petite sirène, même si elle ne vous répond pas

L’icône incontestée de Copenhague est la petite sirène de bronze qui repose sur un rocher dans le port de la capitale, sur les rives de la mer balgique. Depuis sa création en 1913, ce curieux personnage a donné lieu à toutes sortes de légendes, d’actes de vandalisme et de curieuses anecdotes. La statue mesure 125 cm et pèse 180 kgs. C’est le fameux Carl jacobsen des bière Carslberg qui a voulu offrir à la ville une sculpture unique. Le sculpteur danois Edvard Eriksen fut l’élu qui réalisa ce souhait. Un vibrant homage à l’écrivain Hans Christian Andersen et à son chef d’oeuvre : la petite sirène. 

Le petit + : située à côté de Kastellet, elle est accessible à pie ou en bateau-bus

Se rendre en “ville libre” christiana, ville colorée et controversée.

 

image source Bruno Jargot wikipedia

Ce quartier hippie, Christianshavn, autogéré est comme nulle part ailleurs dans le monde, fondé en 1971, lorsque quelques hippies envahissent une caserne abandonnée pour créer une société alternative. Aujourd’hui, un peu plus de 1000 personnes vivent dans la ville libre de Christiana. Se promener à Christiana, c’est vivre une expérience assez surréaliste. D’un côté il existe de nombreux petits cafés, bar et restaurants qui donnent envie. On trouve du street art, des sculptures et des maisons architecturales. Le lac est très agréable et il y a en général beaucoup d’animations. Une visite très intéressante sur le plan sociologique.

 

Laisser un commentaire