Des traboules à Fourvière (69)

Merci de partager
0
fb-share-icon0
Tweet 168
Pin Share168
Des traboules à Fourvière (69) image source Chabe01

Rhône

Basilique de Fourvière : www.fourviere.org

Collège Hôtel : www.college-hotel.com

Fête des lumières : www.fetedeslumières.lyon.fr

Saison : La fête des lumières a lieu en décembre

Des quartiers Saint-Georges à Saint-Paul en passant par Saint Jean se découvrent le Vieux Lyon. C’est ici le cœur historique de celle que l’on appelait Lugdunum dans l’Antiquité. Les traboules, ces passages traditionnels qui permettent de passer d’un immeuble à un autre, ont été conçues à la période gothique. On se surprend à les emprunter à voix basse, comme la rue du Bœuf (Au n°27).

Au n°28 de la rue Saint-Jean, on lèvera les yeux pour observer les croisées d’ogives raffinées du gothique flamboyant : une merveille !

Le vieux Lyon, avec ses rues pavées, ses hautes maisons crépies de rose et ocre, ses cours discrètes et ses passages secrets, est d’une richesse exceptionnelle ! Il concentre aussi plusieurs hôtels de charme, comme le Collège Hôtel. Confortable et bien situé, il gagne la palme de l’originalité puisque de l’agencement des pièces à leur mobilier, le décor est celui d’un collège d’enfants.

Les accès qui mènent à la basilique de Notre-Dame de Fourvière, inscrite au patrimoine mondial de l’Unesco, sont plutôt raides. C’est une ascension vers le ciel. La basilique, avec ses quatre tours et ses murailles crénelées, doit son existence à plusieurs vœux exaucés. Au XIIe siècle, elle aurait permis à la ville d’être épargnée par la peste puis, en 1870, par l’armée prussienne. Les murs y sont recouverts de mosaïques et, par les vitraux, la lumière semble jouer avec les couleurs. Dans le musée se trouve un authentique trésor, représentatif de l’orfèvrerie des XIXe et XXe siècles. Tous les 8 décembre, Lyon remercie la mère de Jésus. À leurs fenêtres, les Lyonnais allument des bougies par dizaines. Dès la nuit tombée, la ville se met à briller de mille feux… Des spectacles sont organisés un peu partout en ville, et les façades des monuments, grâce à des artistes de renommée internationale, se parent de lumières multicolores.

 

Laisser un commentaire