Les plantes antifatigue, des antidotes naturels

Merci de partager
0
fb-share-icon0
Tweet 168
Pin Share168
ginseng

Naturelles et respectant votre organisme, les plantes permettent de lutter contre la fatigue, de diminuer les tensions musculaires et de mieux résister au stress ou à la dépression. Alors pourquoi vous en passer ?

 

Le ginseng

Cette racine aux multiples vertus est la reine des plantes anti-fatigue. Le ginseng stimule les performances intellectuelles, mais aussi physiques et réduis la sensation de fatigue et des douleurs musculaires. Une étude récente démontre même que le ginseng augmente l’endurance à l’effort. C’est donc une plante tonique qui tire ses propriétés de la présence de “ginsénosides”, les substances actives du ginseng. C’est une plante “adaptogène”, autrement dit, elle aide l’organisme à s’adapter aux changements de situation.

Préparation et dosage : existe en gélules, en poudre, sous forme liquide ou encore brute (ginseng blanc). Le dosage dépend de la forme utilisée. En gélules : 1 à 2 gélules 3 fois par jour.

 

L’avoine

Cette graminée soulage notamment l’insomnie, les difficultés de concentration, la fatigue sexuelle et le stress. Mis à part le zinc, l’avoine contient en effet tous les autres oligoéléments ou minéraux essentiels (calcium, fer, sodium, phosphore, potassium, magnésium etc.) dans la lutte contre la fatigue, mais aussi des stimulants (alcaloïdes) et un acide aminé essentiel (lysine)

Préparation et dosage : en flocons, au petit déjeuner. Existe aussi en homéopathie, en teinture-ère, en gélules, en comprimés et en grains.

 

La rhodiole

Adaptogène très efficace, cette plante grasse à fleurs jaunes issue des pays de l’Est stimule les performances sexuelles, mais aussi physiques, comme l’atteste une étude sur des étudiants sportifs. C’est aussi un régulateur cardiaque (diminution des palpitations) et un antidépresseur naturel. La rhodiole contient des polyphénols et des “salidrosides”. L’effet de la rhodiole sur la fatigue est net. Une expérience menée sur 56 jeunes médecins a confirmé l’intérêt de cette plante pour diminuer la fatigue, et ce, sans effets secondaires.

Préparation et dosage : 2 gélules ou comprimés dosés à 50 mg par jour

 

Le romarin

Connu surtout comme étant un condiment, cet arbrisseau est doté de nombreuses propriétés (cholagogues, antispasmodiques, anti-rhumatismales, diurétiques, circulatoires…). Le romarin est un tonique ; il est donc recommandé en cas de fatigue et de surmenage physique. Le romarin a également une action antalgique, comme l’atteste une étude pratiquée sur 26 hommes et femmes souffrant de douleurs et soulagés après la prise de romarin. Cette action peut aider au soulagement des douleurs de fibromyalgie.

Préparation et dosage : une cuillerée à café de la plante dans de l’eau bouillante. Une tasse midi et soir.

La lavande pour se relaxer

Cette plante très odoriférante est connue pour ses propriétés relaxantes. La lavande est connue aussi pour ses vertus antiseptiques et analgésiques.

Préparation et dosage :

En bain : faites infuser environ 500 grammes de fleurs de lavande séchées dans 3 litres d’eau chaude. Après filtration, le reliquat est versé dans l’eau du bain.

En tisane : faites infuser une cuillerée à café de fleurs séchées dans 20 cl d’eau chaude pendant 10 minutes.

 

Laisser un commentaire