Mes cultures de chicorée, aubergine, chou brocoli et de la bette

Merci de partager
0
fb-share-icon0
Tweet 168
Pin Share168
mes cultures de chicorée, aubergine, chou brocoli et de la bette
mes cultures de chicorée, aubergine, chou brocoli et de la bette

La culture des laitues

Semez directement en place ou repiquez-les après avoir fait vos semis dans des caissettes profondes de 10 cm. Semez sans recouvrir les graines et posez une feuille de papier journal mouillée pour protéger les graines des oiseaux. Repiquez lorsque les graines ont quatre à six feuilles. Au mois de mai, semez directement en place et ne conservez que cinq plants disposés comme sur la face d’un dé : quatre aux coins et un au centre. Parasite : les larves du hanneton à ôter manuellement.

          Beaucoup de tendresse

Contrairement au potager classique qui génère des récoltes simultanées, le jardin en carrés permet de déguster les légumes lorsqu’ils sont encore jeunes et n’empiètent pas sur la place du légume voisin. Les salades seront cueillies lorsqu’elles auront la grosseur d’un bol ; les radis se dégustent petits, bien frais ; les carottes grosses comme un doigt, lorsqu’elles sont encore sucrées ; les navets se récoltent jeunes ; les choux bien goûteux ; les haricots verts encore fins.

       L’harmonie au jardin

Les jardins classiques ont parfois la laideur rectiligne des rangs de soldats prêts à partir au feu. Ces petits potagers, disséminés dans le jardin, apporteront une note de gaîté. Celui des herbes aromatiques près de la terrasse, celui des salades vers la cuisine, celui des légumes en espaliers pour cacher un vieux mur… Jouez avec les formes et les couleurs en associant des chemins de fleurs sur la pelouse et qui mèneront aux jardinets. Faites-vous plaisir, imaginez !

La culture des chicorées

Cette salade se cultive toute l’année. La chicorée de printemps se sème en mini-tunnel en février et mars jusqu’à la fin des gelées. Celle d’été se sème d’avril à juin en place, quatre plants par carré. Celle d’automne se sème de mai à juillet, quatre plants par carré. Celle d’hiver se sème en pépinière d’août en octobre, dix pieds par carré protégé. Laissez cinq pieds au centre des carrés et semez des radis dans les cases voisines. Blanchissez la scarole en plaçant une assiette retournée au cœur.

La culture de l’aubergine

MES CULTURES DE CHICORÉE, AUBERGINE, CHOU BROCOLI ET DE LA BETTE

L’aubergine se sème en godets entre janvier et mars. Elle se met en terre lorsque le plant à cinq feuilles et se récolte de mai à août. Pincez l’extrémité de la tige lorsqu’elle atteint 40 cm de haut pour faire grossir les fruits. La distance des plants est de 50 cm à raison d’un plant pour deux cases. Elle aura sa place en bordure de carré et sera palissée pour gagner de la place. Ce légume fruit pousse lentement, semez au pied des radis ou repiquez des salades. Maladies : craint les doryphores.

La culture du chou brocoli et du chou-fleur

MES CULTURES DE CHICORÉE, AUBERGINE, CHOU BROCOLI ET DE LA BETTE

Chou, brocoli et chou-fleur se cultivent de la même manière, ils n’apprécient pas la chaleur. Semez des choux brocolis au printemps sous châssis et de mai à juin en pépinière. Lorsqu’ils atteignent 10 cm de hauteur, déplantez puis pralinez avant de les repiquer au jardin en carrés. Un plant par carré placé en bordure est recommandé, pour qu’il puisse se diriger vers l’allée et prendre ses aises. Maladies l’altise. Cette larve n’aime pas l’humidité, pratiquez des arrosages biquotidiens.

La culture de la bette

MES CULTURES DE CHICORÉE, AUBERGINE, CHOU BROCOLI ET DE LA BETTE

La bette, de la même famille que la betterave, se cultive pour ses racines et ses feuilles savoureuses. Très productive, bien protégée en hiver, elle redémarrera au printemps. Semez en place dès le mois d’avril pour une récolte de juin à août. Vous devrez éclaircir en ne laissant qu’un seul pied au centre d’une case. Elle aura sa place en bordure ou carré, car les feuilles se récoltent au fur et à mesure de vos besoins et laisse ainsi de la place aux autres légumes. Maladies : craint les fourmis.

 

Laisser un commentaire