Qu’est-ce que la thyroïde

Merci de partager
0
fb-share-icon0
Tweet 168
Pin Share168
Qu’est-ce que la thyroïde

Anatomie et fonction de la glande thyroïde

Petite glande de la base du cou

La thyroïde est une petite glande endocrine située à la base du cou. Ne pesant qu’une vingtaine de grammes, elle n’est normalement ni visible ni palpable. Avec sa forme de papillon, elle comporte deux ailes latérales, appelées lobes, d’environ 5 cm de haut sur 2 cm de large, réunis par un isthme. La glande thyroïde est plaquée sur la trachée, avec qui elle remonte lorsque nous avalons.

Les quatre glandes parathyroïdes, de la taille d’un petit pois, sont situées derrière les deux lobes. En cas d’hypocalcémie, c’est-à-dire d’une quantité insuffisante de calcium dans le sang, ces glandes ont une fonction de régulation. En effet, elles élèvent le taux de calcium pour le ramener à son niveau normal. Deux d’entre elles sont enfouies dans la masse thyroïdienne et peuvent être lésées en cas d’intervention chirurgicale. La glande thyroïde est également en contact avec les nerfs récurrents, deux petits nerfs qui commandent la mobilité des cordes vocales.

La thyroïde est formée d’un grand nombre d’unités fonctionnelles appelées “follicules”, bordées de petits vaisseaux. Chaque follicule est une sorte de sac qui contient un liquide jaunâtre : la colloïde. Les follicules sont un véritable piège à iode : ils captent avidement l’iode et le stockent dans la colloïde.

Les hormones thyroïdiennes : T3 et T4

La thyroïde produit deux hormones thyroïdiennes : la triiodothyronine ou T3 et la tétraiodothyronine, encore appelée thyroxine ou T4. Pour ce faire, elle a besoin d’un acide aminé présent dans l’alimentation, la tyrosine, et d’iode. L’iode joue un rôle majeur dans le métabolisme des hormones thyroïdiennes dont il est le composant majeur : la T3 contient trois atomes d’iode par molécule, et la T4 en contient quatre. La glande thyroïde sécrète surtout la T4. La T3 est obtenue principalement par conversion de la T4 au niveau du foie et des intestins. Seuls 10 à 20% de la T3 sont directement synthétisés au sein de la thyroïde.

Rôle essentiel de l’iode pour la synthèse des hormones

Jusqu’à la fin du 19ᵉ siècle, l’insuffisance d’iode dans l’alimentation posait d’importants problèmes de santé en Europe. À cause de cette carence en iode, les habitants des zones montagneuses éloignées de la mer étaient souvent victimes d’hypothyroïdie congénitale. Cette dernière était elle-même responsable de nombreux goitres et de crétinisme. Dans de nombreuses régions du monde, telles que la Chine et certaines régions d’Afrique et d’Amérique du Sud, la carence en iode pose toujours encore des problèmes de santé.

Iode et alimentation

Aujourd’hui, les pays industrialisés souffrent moins du manque d’iode grâce à l’iodation systématique du sel de cuisine et à la diversification de l’alimentation. Le lait et les produits laitiers ont une forte teneur en iode en raison de l’emploi de fertilisants riches en iode et de l’usage de médicaments vétérinaires contenant de l’iode. Les fruits de mer et le poisson sont également une source importante d’iode. En France, l’apport iodé reste toutefois insuffisant pour certaines catégories de la population, comme les végétariens stricts ou les femmes, au cours de la grossesse et de l’allaitement.

 

Laisser un commentaire