Une maison qui sent toujours bon

Merci de partager
0
fb-share-icon0
Tweet 168
Pin Share168
Une maison qui sent toujours bon

Que ce soit des relents de moisi, de brûlé ou de chien mouillé, on donne une bonne claque aux mauvaises odeurs, mais de façon naturelle !

Au secours, ça sent le moisi dans toute la maison !

Retour dans la maison de vacances peu ou pas aérée pendant un an… Résultat, ça sent fort l’humidité ! Heureusement, ça n’a rien d’une fatalité.

Le plan de bataille :

  1. On aère copieusement en créant des courants d’air si possible !
  2. On vaporise les tapis, les tentures et les rideaux de bicarbonate de soude additionné de vinaigre blanc. On laisse agir toute la nuit avant d’aspirer.
  3. Pour les murs, on mélange de l’eau chaude avec 1 cuillerée à soupe de cristaux de soude, le jus d’un citron et 5 gouttes d’huile essentielle de citron. On transvase le tout dans un vaporisateur pour asperger les murs (en petite quantité, sinon le remède sera pire que la solution !) avant de laisser sécher.
  4. On passe un mélange composé de quelques gouttes d’ammoniaque et d’eau sur les parois intérieures des placards et les tiroirs des commodes. On laisse sécher toutes portes ouvertes pendant au moins 1 heure.

Arffff, mes vêtements aussi sentent le moisi !

Si l’odeur n’est que superficielle, on passe les vêtements au sèche-linge. Si l’odeur est incrustée, on passe le tout au lave-linge avec un mélange de 2 tasses de vinaigre blanc, 1 tasse de bicarbonate de soude et notre lessive habituelle.

Beurk, ça sent le graillon partout !

Toute la famille s’est régalée de frites et de fondue bourguignonne… Mais la maison semble baigner dans le graillon !

Le plan de bataille :

  1. pour éviter les odeurs entêtantes de graillon, on commence par jeter quelques branches de persil dans l’huile de friture (en plus, ça réduit les éclaboussures !)
  2. Si le mal est fait, on peut faire bouillir quelques cuillerées de vinaigre blanc (ou du jus de citron) pendant 5 minutes. Le vinaigre chaud a tendance à absorber les fumets désagréables.
  3. Rien de tel qu’une bonne odeur de propre pour neutraliser le graillon ; on verse quelques gouttes de savon parfumé dans une casserole d’eau bouillante et on brique avec la crédence de la cuisine ou le sol…
  4. Pour les pulls qu’on ne veut pas laver, on les saupoudre de bicarbonate de soude et on les enferme pendant 24h dans un sac-poubelle. Le lendemain, on les secoue ! Le sèche-linge à froid est également une bonne solution.

Une friteuse toujours propre

Pour éviter les odeurs de friture partout après chaque usage :

  • on pose un grand verre rempli de vinaigre d’alcool près d’elle avant de se faire nos frites. Il va capturer les odeurs de friture.
  • Pour nettoyer l’huile (et pouvoir s’en resservir), on ajoute un blanc d’œuf dans l’huile de friture à la fin de la cuisson, on chauffe et on filtre. On n’oublie pas de la remplacer toutes les 8 à 10 fritures (pour éviter les beignets au parfum de poisson pané!).

Aïe, l’odeur de brûlé s’est faufilée partout

On était tout content de notre blanquette qui sentait divinement bon… jusqu’à ce qu’on l’oublie, qu’elle attache et qu’elle brûle, répandant une odeur âcre.

Le plan de bataille :

  1. on aère, encore et encore
  2. On se débarrasse vite du faitout coupable : non seulement on le lave, mais on se débarrasse fissa du sac-poubelle dans lequel on a jeté les restes calcinés de blanquette. Si on doit attendre que la marmite refroidisse pour s’en occuper, on la place si possible à l’extérieur ou devant une fenêtre ouverte, sinon l’odeur de brûlé va se répandre encore.
  3. On fabrique un absorbeur d’odeurs en mélangeant deux verres de vinaigre blanc avec de l’eau dans une casserole. Quand l’eau bout, on baisse le feu et on plonge une grande quantité de vieux pain pour absorber tout le liquide. On dispose ensuite des petites assiettes de pain imbibé un peu partout dans la maison.
  4. On grille quelques grains de café, dont l’odeur réconfortante peut couvrir le brûlé. Ou faire bouillir un peu d’adoucissant mélangé avec de l’eau. Fabriquer un caramel est aussi une excellente idée tant son odeur est enveloppante. Attention toutefois à ne pas faire empirer la situation en laissant brûler café ou sucre !

Et si ça a brûlé dans le four ?

On préchauffe le four à haute température et on y place deux citrons coupés en deux. On laisse reposer le tout une dizaine de minutes : voilà notre four désodorisé !

Une maison qui sent toujours bon

Problème / solution

Je dois repeindre ma cuisine, mais j’ai peur de l’odeur !

  • On verse 1 cuillère à soupe d’extrait de vanille dans le pot de peinture. Magique !

Ma poubelle sent toujours mauvais

  • On saupoudre le fond de bicarbonate de soude à chaque fois qu’on renouvelle le sac. Une bonne habitude à prendre.

Mon frigo a besoin d’un coup de frais

  • On lui refait une beauté en passant partout un chiffon imbibé… de jus de tomate non dilué (si, si), puis on le rince à l’eau chaude. La tomate viendra à bout de tout, des odeurs persistantes de poisson ou de légumes abîmés !
  • En prévention, on peut aussi placer une demi-pomme de terre cuite à chaque étage de notre frigo… Oui la patate est une vraie éponge !

Toute la cuisine sent le poisson que j’ai cuisiné à midi

  • Pour dissiper l’odeur de poisson, on mise sur le gingembre dont on dépose quelques tranches dans l’huile de friture ou le plat de cuisson. Ça marche aussi avec les feuilles de laurier.

Ma casserole est imprégnée de ma poêlée d’oignons

  • On frotte les parois de la casserole incriminée avec des feuilles de menthe fraîche pour que l’odeur se dissipe.

J’en peux plus de cette odeur de raclette persistante

  • On fait bouillir une à deux cuillères à soupe de bicarbonate de soude ou de citron dans de l’eau… Associés à la vapeur d’eau, ces désodorisants naturels vont diffuser leur action à plus grande échelle.

Ce vieux meuble acheté en brocante sent mauvais

  • On y dépose des petits récipients remplis de farine de moutarde ou de sels de bain ; ils vont absorber l’humidité, souvent responsable des odeurs désagréables.

Ça sent la cigarette !

  • On place au fond des cendriers un mélange d’herbes de Provence et de sable pour que les odeurs de mégots soient absorbées au fur et à mesure. Si c’est trop tard et que les fumeurs sont partis, on imprègne une vieille serviette avec 3 ou 4 cuillères à soupe de vinaigre et on l’agite un peu partout dans la pièce.

Pense (pas) bête

Rien de tel que le papier d’Arménie pour chasser les mauvaises odeurs persistantes, qu’il s’agisse de celle du chien mouillé de la voisine ou du cigare de tonton Paulo. Parfumé à la résine de benjoin du Laos, c’est une invention française toujours fabriquée à Montrouge (92) et bien moins toxique que les encens.

Laisser un commentaire